Éco-Business

Leila Farah Mokaddem, nouvelle représentante résidente au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) vient de désigner une nouvelle responsable pays pour le Maroc, en la personne de Leila Farah Mokaddem, de nationalité tunisienne. Sa carrière au sein de la BAD a démarré en 2002, en tant que responsable de la division des Institutions financières, chargée notamment du financement du secteur bancaire, de la microfinance et du soutien aux petites et moyennes entreprises.

Elle a également piloté la mise en place du Fonds africain de garantie et l’Initiative de financement du commerce, avant d’être promue, en 2011, représentante résidente au bureau régional de la BAD au Sénégal, pays à partir duquel elle a supervisé le dialogue de haut niveau avec les autorités de la Gambie, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie et du Cabo Verde.


En 2014, Leila Mokaddem a été nommée représentante résidente de la BAD en Égypte où la banque comptait alors un portefeuille actif de projets estimé à 2,3 milliards de dollars. Elle en a amélioré la performance en portant, notamment, le taux de décaissement à plus de 80%, souligne la BAD dans un communiqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page