Éco-Business

Le secteur de cuir vise un chiffre d’affaires de 5,5 MMDH à l’export

Trois écosystèmes lancés, aujourd’hui à Rabat, dans le secteur du cuir, visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 MMDH de chiffre d’affaires à l’export à l’horizon 2020.

Les filières concernées sont la chaussure, la maroquinerie et les vêtements en cuir ainsi que la tannerie. Elles devraient générer 7,5 MMDH de chiffre d’affaires et une valeur ajoutée additionnelle de l’ordre de 2,7 MMDH.


Soulignant l’importance de l’industrie en cuir en tant que composante essentielle du secteur des biens de consommation au Maroc, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a affirmé que «les écosystèmes mis en place sont appelés à mieux positionner le secteur sur des segments générateurs de valeur et pour lesquels le Maroc possède de réels atouts valorisables».

Ainsi, 4 contrats de performance pour accompagner le déploiement des écosystèmes lancés ont été signés, à cette occasion, par le ministre Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaïd et le président de la Fédération des industries du cuir (FEDIC), Hamid Ben Rhrido.

Il a noté que l’accompagnement prévu pour les acteurs des écosystèmes s’adapte parfaitement aux besoins et attentes des opérateurs. Il vise l’appui à l’investissement matériel et immatériel sous forme d’aides directes pouvant atteindre jusqu’à 30% du montant global de l’investissement, l’accès au foncier à des prix attractifs (96,7 hectares réservés au secteur), l’accès au financement bancaire et l’accompagnement des TPME et auto-entrepreneurs.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page