Éco-Business

Le ministre britannique de l’investissement en visite au Maroc

Le ministre britannique de l’investissement, Graham Stuart, entame jeudi une visite au Maroc axée sur les nouvelles opportunités d’investissements et d’échanges commerciaux entre les deux pays, indique le ministère britannique du commercial international.


« Cette visite fait partie d’une série de visites officielles et d’évènements qui démontrent la volonté du Royaume-Uni d’avoir une présence commerciale plus forte dans le pays », souligne le ministère dans un communiqué. 

Au cours de cette visite, la première de Stuart au Maroc depuis sa nomination en tant que ministre de l’investissement en janvier 2018, le responsable britannique visitera divers projets de développement d’infrastructure et aura des rencontres avec différents responsables gouvernementaux afin de discuter des projets en cours et des nouvelles opportunités commerciales et d’investissements.

« Je me réjouis de visiter le Maroc, un pays avec lequel le Royaume-Uni a une relation commerciale croissante équivalente à 2,6 milliards de livres sterling en 2016 », a affirmé Stuart à la veille de cette visite, ajoutant que « le Royaume-Uni a beaucoup à offrir aux secteurs clés marocains tel que l’éducation et l’énergie ».

« En tant que département économique international, on est prêt à soutenir les entreprises britanniques qui souhaitent exporter vers ce marché émergent prometteur », a-t-il assuré.

Pour sa part, l’Ambassadeur britannique au Maroc a déclaré que « cette visite est la première pour un ministre du Commerce britannique depuis plus de quatre ans ». « C’est la neuvième visite ministérielle bilatérale entre nos deux pays lors de ces neufs derniers mois. La visite du ministre Stuart vient à la suite de la visite de l’envoyé commercial du Premier ministre, Andrew Murrison, au Maroc en février 2018 », a-t-il précisé. 

Le diplomate britannique a, en outre, relevé que si les opportunités disponibles sont pleinement mises à profit, il n’y a aucune raison pour que le Royaume-Uni ne devienne pas un partenaire commercial de choix pour les entreprises marocaines.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page