Éco-Business

Le digital, un pilier de la stratégie de vente des marques BMW et Mini (VIDEO)

Dans cette interview, Majdouline Chafai El Alaoui, directrice des marques BMW et Mini chez Smeia, revient sur la place du digital dans le groupe Smeia. L’invitée des ECO s’est également penchée sur l’adaptation de la marque au contexte pandémique, notamment durant la période du confinement. Extrait de cet entretien accordé à Horizon press.

Quelle place occupe le digital dans le processus de vente de la marque BMW ?


C’est un pilier de notre stratégie. Notre relation avec le digital est là depuis quelques années et s’est accentué depuis 2020 avec la pandémie de la Covid-19. Le digital ne concerne pas seulement la communication mais également tout le reste notamment les processus internes, avoir un système intégré, recevoir les informations rapidement, avoir un système qui communique avec les sites web afin d’avoir des informations actualisées.. etc.

On travaille actuellement sur une roadmap digitale avec plusieurs jalons. L’un des jalons est la partie CRM dont nous donnons une grande importance. Au niveau de la communication, une part très importante de l’investissement part à la communication digitale. Nos sites et showrooms sont évidemment des vitrines principales et dynamiques de notre travail mais il y a aussi tous les réseaux sociaux qui nous accordent une proximité avec nos clients.

Revenons un peu sur cette période de pandémie, comment s’est adaptée la marque sur le plan digital ? J’imagine que le canal digital a pris une plus grande importance durant cette période…

Tout à fait. On a dû se réinventer et voir comment communiquer avec nos clients. Nous étions très présents sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram. Nous avons également eu des communications directes avec les clients par e-mail. L’objectif était de tenir nos clients  informés de ce que l’on faisait. Nous avons dû fermer nos portes en mars et avril 2020 et notre souci à l’époque était de savoir comment allons-nous communiquer avec nos clients.

Le Digital nous a permis aussi de gérer en interne à travers les visioconférences, on a pu voir les équipes en direct même s’il y avait des restrictions de déplacement. Tout ça était nouveau pour nous. Après le retour du confinement, notre service Marketing a mis en place des concepts tout nouveau dont le studio BMW ou on enregistrait ce qui se passait dans les showrooms, que ce soit en termes de lancement ou de nouveautés.

Tout ce contenu était partagé avec nos clients et c’était vraiment des expériences pionnières qui ont donné des résultats satisfaisants. On estime qu’on est bien présent sur le digital en général, on est sur l’amélioration continue du processus de relations client.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page