Éco-Business

La RAM lance le premier centre de tri aéroportuaire en Afrique

À travers une démarche intégrée initiée aussi bien en interne qu’en externe au profit de l’ensemble de son écosystème, la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) démontre sa volonté de placer la lutte contre le réchauffement climatique au cœur de sa stratégie.

Pour une revalorisation efficiente de ses déchets, la RAM va lancer un projet sur le moyen terme afin de mettre en place le premier centre de tri sélectif aéroportuaire en Afrique.
Les déchets produits à chaque étape du processus de la chaîne de valeur de la compagnie et de ses filiales seront collectés, triés et pour la plupart recyclés. Différentes catégories de déchets (cartons, batteries, pneus…) seront ainsi annuellement recyclées.
Pour compenser les émissions de CO2 des plus de 30.000 participants à la COP22, la RAM va participer à la journée nationale du reboisement prévue le 12 novembre puis continuera des opérations périodiquement dans le cadre d’un partenariat avec le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification. Des arbres seront plantés dans la région du Grand Casablanca pour permettre la conservation et la protection de la diversité biologique et la lutte contre la dégradation des écosystèmes forestiers.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page