Éco-Business

La France courtise les opérateurs marocains

Le Premier ministre français, Édouard Philippe, l’avait clairement signifié à l’occasion de la rencontre de haut niveau Maroc-France les 15 et 16 novembre dernier à Rabat, «les investissements marocains sont également attendus en France». L’ambassade de France au Maroc et l’agence Business France ont repris le bâton de pèlerin mardi dernier à l’occasion de la 3e édition d’«Investir en France», tenue dans le cadre du mois d’investissement français qui se tient dans plusieurs pays du monde pour favoriser l’installation d’opérateurs étrangers dans l’hexagone. Depuis le Maroc, une demi-douzaine d’entreprises se seraient installées durant cette année 2017. Une performance jugée trop faible de la part des responsables français qui estiment que l’attractivité de la France pourrait faire en sorte d’attirer plus d’investissements marocains.

Les entreprises marocaines en France agissent principalement dans le secteur des services, notamment le nearshoring, BPO, les banques et le secteur du transport et de la logistique. Il s’agit également d’opérateurs dans le secteur de l’ingénierie et du conseil, des Technologies de l’information et de communication et des opérateurs du secteur de la Fintech. Sur le plan des secteurs industriels, la tâche est beaucoup plus ardue. En cause, la possibilité pour les entreprises marocaines d’exporter à moindre coût et en franchise de droits de douane vers l’Union européenne grâce à l’accord d’association. «Certains segments d’activités industrielles constituent toutefois des opportunités intéressantes notamment dans le haut de gamme ou lorsqu’une plus grande proximité avec le marché français et européen est requise», explique Stéphane Lecoq, directeur des marchés Invest en zone Maghreb chez Business France.


À noter que l’installation en France donne accès à un marché domestique de plus de 66 millions de consommateurs à fort pouvoir d’achat (revenu national brut de 42.510 dollars par habitant en 2016). Au cœur de l’Europe, la France est un point d’entrée vers les marchés de l’Union européenne, la plus importante économie au monde, avec plus de 500 millions de consommateurs. La situation géographique de la France en fait aussi une plateforme privilégiée pour les régions Moyen-Orient et Afrique. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page