Éco-Business

La dette publique de la zone euro dépasse pour la première fois les 100%

La dette publique de la zone euro a dépassé 100% pour la première fois, s’établissant à la fin du premier trimestre 2021 à 100,5% du PIB, contre 97,8% à la fin du quatrième trimestre 2020, indique, jeudi, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne (UE).

« À la fin du premier trimestre 2021, encore fortement impacté par les mesures politiques visant à atténuer l’impact économique et social de la pandémie de coronavirus et les mesures de relance, qui ont continué à se matérialiser par des besoins de financement accrus, le ratio de la dette publique par rapport au PIB dans la zone euro a dépassé 100% pour la première fois », souligne Eurostat dans un communiqué.


Par rapport au premier trimestre 2020, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a augmenté tant dans la zone euro (de 86,1% à 100,5%) que dans l’UE (de 79,2% à 92,9%), selon la même source.

À la fin du premier trimestre 2021, les titres de créances représentaient 82,6% de la dette publique générale de la zone euro et 82,2% de celle de l’UE, précise Eurostat. La dette publique est composée des crédits respectivement à 14,2% et 14,7% et le numéraire et dépôts à 3,2% dans la zone euro et à 3,1% de l’UE, ajoute-t-on.

Par ailleurs, à la fin du premier trimestre 2021, la part des prêts intergouvernementaux en pourcentage du PIB représentait 2,0% dans la zone euro et à 1,7% dans l’UE.

D’après Eurostat, les ratios les plus élevés de la dette publique par rapport au PIB à la fin du premier trimestre 2021 ont été enregistrés en Grèce (209,3%), en Italie (160,0%), au Portugal (137,2%), à Chypre (125,7%) et en Espagne (125,2%), tandis que et les plus faibles ratios ont été enregistrés en Estonie (18,5%), en Bulgarie (25,1%) et au Luxembourg (28,1%)

FO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page