Éco-Business

La CGEM met le modèle économique sous la loupe

La confédération tient, les 28 et 29 septembre,  la première édition de son université d’été à l’ISACE Casablanca où il sera question de décliner le rôle central de l’entreprise en tant que levier de croissance. Le capital humain, l’évolution technologique, le nouveau rapport au travail, l’internationalisation, la responsabilité sociétale….sont les thèmes qui seront débattus par les participants.

Mostafa Terrab, PDG de l’OCP, Ahmed Rahhou, PDG de CIH Bank, Emmanuel Faber (PDG de Danone), l’ex-ministre française du Travail , Dominique de Villepin (ex-Premier ministre), Jean-François Copé (député et ancien ministre), Nika Gilauri, ex-Premier ministre de Géorgie….et autant de personnalités qui participeront, les 28 et 29 septembre, à la première édition de l’Université d’été de la CGEM. Celle-ci, dont le thème est «une Entreprise forte, un Maroc gagnant» se tiendra au campus de l’ISCAE à Casablanca.


L’évènement devrait en outre permettre à la CGEM «de mobiliser ses membres et jouer pleinement son rôle fédérateur des régions et des fédérations professionnelles», note-on auprès de la confédération. L’événement coïncide avec la rentrée économique, la préparation de la loi de finances 2019…Il intervient surtout dans un moment où le modèle économique marocain commence à s’essouffler et de ce fait les décideurs économiques, et politiques doivent s’activer pour trouver le renouveau.

Le débat sera ouvert dans ce sens aux chefs d’entreprises pour contribuer à des solutions à même de sortir le pays de cette situation et de permettre à l’entreprise marocaine de prendre son envol. Cela passera nécessairement par «la déclinaison du rôle de cette entreprise en tant que levier de croissance et dévoiler ses priorités et ses plans d’actions en vue d’anticiper et accompagner les mutations profondes qui affectent nos économies», précise la CGEM.

Durant cet évènement, les débats qui sont aussi riches que variés porteront entre autres des thèmes en rapport avec l’entreprise, le capital humain, l’évolution technologique, le nouveau rapport au travail, l’internationalisation, la responsabilité sociétale. Ce n’est pas tout puisque les organisateurs ont prévu d’aménager le campus de l’ISCAE en «village», et de mettre en place des espaces de débats et de communication où seront débattus des sujets comme l’innovation, les talents, l’offre publique, le financement…

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page