Éco-Business

La Bourse de Casablanca certifie 19 entreprises africaines ayant bénéficié de leur programme d’accompagnement

En partenariat avec la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), la Bourse de Casablanca a organisé, le 13 octobre à Abidjan, la cérémonie de certification d’entreprises ouest-africaines et marocaines, ayant terminé toutes avec succès le programme d’accompagnement des entreprises, déployé au Maroc et dans la région de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

En effet, il s’agit de 5 entreprises marocaines et de 14 entreprises de la région UEMOA à avoir obtenu leur certification, dont 4 entreprises du Bénin, 3 de la Côte d’ivoire, 3 du Burkina Faso, 3 du Sénégal et 1 entreprise du Mali.

Cet événement s’est tenu avec la participation de nombreuses personnalités de la sphère économique et financière ouest africaine, notamment, Son Excellence Monsieur Souleymane DIARRASSOUBA, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de la Côte d’Ivoire ; Son Excellence Monsieur Abdelmalek Kettani, Ambassadeur du Maroc en Côte d’ivoire ; Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM ; M. Tarik SENHAJI, Directeur Général Bourse de Casablanca et Mme. Monique OBRE, Directeur des Acteurs, Représentant le Président de l’AMF-UMOA.

Il est à rappeler que ce programme d’accompagnement des entreprises a été initié par la Bourse de Casablanca au Maroc en 2016 dans le cadre d’un partenariat avec London Stock Exchange Group. Après son franc succès auprès des entreprises marocaines, le programme a été déployé dans la région UEMOA à partir de 2018 dans le cadre d’un partenariat entre la Bourse de Casablanca et la BRVM. Pour rappel, La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est la bourse régionale commune et intégrée de huit (8) pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à savoir : le BENIN, le BURKINA FASO, la COTE D’IVOIRE, la GUINEE-BISSAU, le MALI, le NIGER, le SENEGAL et le TOGO.

Aujourd’hui, parmi les 120 entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement dans le cadre du programme, ce sont plus d’une soixantaine d’entreprises qui ont pu dores et déjà décrocher le certificat avec succès, dont plus de 35 entreprises Marocaines et 23 entreprises de la zone Uemoa. Ceci confirme le bilan positif des actions menées dans le cadre du programme au profit de ces entreprises à la recherche de croissance et de pérennité.
Ama Detergent, spécialistes des produits d’entretien ménager à travers sa marque MIO, Soremar, acteur majeur du matériel de navigation maritime, Mobiblanc, le concepteur et intégrateur des solutions digitales, Forges de Bazas, société spécialisées dans le matériel lourd et Igaser, l’acteur continental du bâtiment, sont les 5 entreprises marocaines certifiées lors de cette cérémonie organisée à ABIDJAN.

La Bourse de Casablanca et la BRVM œuvrent continuellement pour développer l’ensemble des leviers servant à soutenir et accompagner les entreprises africaines dans leur chemin de croissance, jouant ainsi pleinement leur rôle majeur de pionnières sur les marchés financiers africains pour permettre aux entreprises de préparer leur accès au marché du financement.

« Cette cérémonie est une célébration à plusieurs niveaux, une célébration des entreprises marocaines et de la zone UEMOA, ayant complété les phases du programme d’accompagnement leur permettant aujourd‘hui de capitaliser sur les bases solides acquises en termes de compréhension des marchés financiers, de stratégies de croissance et de développement, de gouvernance et d’organisation pour faciliter leur accès aux financements disponibles sur nos places.

Cet événement est certes la célébration du travail réalisé, mais également la vision future qui lie nos deux institutions pour continuer à œuvrer pour la mise en places des cadres d’accompagnement adéquats, parfaitement adaptés à la croissance des entreprises de nos pays.

Le but est de pousser ces entreprises à profiter pleinement des financements à travers les introductions en Bourse ou à travers des levées de dette sur nos marchés. Je profite de cette opportunité pour remercier la BRVM pour ce partenariat exemplaire en termes de co-développement et de coopération africaine. » a affirmé M. Tarik Senhaji lors cet événement.

Pour sa part, Dr Edoh Kossi AMENOUNVE a déclaré « A travers la vulgarisation de ce programme international, la BRVM s’engage dans un processus de démocratisation du Marché Financier Régional pour le rendre plus attractif et bénéfique aux PME. L’accès au marché de capitaux permettra aux PME de disposer des ressources longues qu’elles ne pourraient pas avoir autrement, de renforcer leur notoriété, d’accroitre leur visibilité, d’avoir une valorisation permanente et de changer de dimension. C’est à ce prix qu’elles pourraient être de véritables moteurs de la croissance mais aussi les portes étendards des économies africaines dans cette phase de leur transformation structurelle. Aussi, je salue la très belle collaboration entre la BRVM et la Bourse de Casablanca ».
Cette initiative, menée par la Bourse de Casablanca conformément à la vision nationale de l’intégration régionale comme levier de développement durable pour le continent ambitionne à maintenir la dynamique visant à encourager davantage les entreprises à poursuivre leur chemin de croissance, soutenues par des moyens de financement adaptées à leur stade de développement, tels que l’introduction en Bourse et les différents financements offerts par les marchés boursiers.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page