Éco-Business

La BMW Série 2 Gran Coupe est disponible au Maroc

L’importateur marocain de BMW (Smeia) a procédé au lancement de la nouvelle Série 2 Gran Coupe. Une présentation virtuelle pour un modèle dont la commercialisation est effective dans le réseau national de la marque à l’hélice et dont la cible sera autrement plus esthète, un peu à l’image de la rivale directe, la Mercedes CLA.

Dans la gamme BMW, un coupé 4 portes n’est pas forcément un bolide frôlant les 5 mètres de long et titillant le million de dirhams. Cette race de véhicule, relativement nouvelle, peut également avoir un positionnement intermédiaire comme la Série 4, voire être encore plus compacte et accessible à l’image de la toute nouvelle Série 2 Gran Coupe. Celle-ci, lancée hier par Smeia, n’est autre chose qu’une variante tricorps et un brin sportive de la Série 1 avec laquelle elle partage plateforme et organes mécaniques. Cela n’empêche pas les designers de faire preuve d’un peu de fantaisie.


Un air de déjà-vu ?
À voir cette nouvelle silhouette, l’impression de déjà-vu peut chatouiller certains esprits. À tort ! Car, hormis l’immense calandre reprise à la Série 1 (et au duo Série 7 et X7), la Série 2 affiche sa propre personnalité. Les projecteurs avant sont plus travaillés, au même titre d’ailleurs que les blocs de feux arrière qui agrémentent une malle courte et légèrement haute. Et pour cause, la ligne de toit basse, arquée et fuyante vers l’arrière est vraisemblablement celle d’un coupé fastback. Autre emprunt à l’univers des coupés, les portes au vitrage dépourvu d’encadrement. Un vitrage plutôt cintré vers l’arrière, du fait d’une ceinture de caisse rehaussée. L’auto s’étend sur 4,53 mètres de long sur la base d’une Série 1, dont elle conserve l’empattement (2,67 m), mais logiquement pas la capacité du coffre qui devient plus généreuse avec un volume de 430 litres (380 l pour la Série 1).

À bord, un zeste de sportivité
Comme pour toutes les BMW, le poste de conduite orienté vers le conducteur reste le premier détail qui saute aux yeux dans l’habitacle. La présentation est soignée par des matériaux de qualité et rehaussée par quelques détails comme l’éclairage d’ambiance à 6 couleurs, le vitrage arrière surteinté et les inserts métalliques sur la console centrale. Clim’ auto bizone, jantes alu’, régulateur de vitesse, radars de stationnement… l’équipement de base est plutôt bien fourni. Les clients les plus exigeants pourront se faire plaisir au gré des finitions et des options. Outre la finition «Pack M», immédiatement reconnaissable par ses sièges avant baquets à l’habillage en Alcantara et à la finition très sportive, il est possible d’opter pour une sellerie en cuir, un toit ouvrant panoramique, une installation audio à 10 haut-parleurs, l’affichage tête-haute ou encore, d’un écran multimédia à commande gestuelle. L’autre fait marquant à bord, c’est l’espace proposé aux passagers arrière. Et pour cause, en reprenant l’architecture technique à traction de la Série 1, la Série 2 Gran Coupe dispose d’un plancher plus dégagé à l’arrière et que ne perturbe plus l’habituel tunnel de transmission.

Deux diesel et une puissante version essence
À l’exception de la version M235i, qui a une transmission intégrale xDrive, l’absence de ce tunnel contribue aussi à l’allègement du véhicule, ce qui contribue à de meilleures performances sur le plan dynamique et en particulier à une consommation abaissée. Ainsi et en cycle mixte, il faudra compter une consommation inférieure à 5 l/100 km pour les versions diesel. À ce titre, notons qu’au Maroc, la Série 2 Gran Coupe est disponible en 3 versions mécaniques à savoir, la 216d (116 ch), la 218d (150 ch) et la M235i xDrive (306 ch). Hormis cette dernière qui est exclusivement proposée en deux finitions hautes, les autres versions sont déclinées en 3 finitions dites Lounge, Sport et Pack M. Quant aux prix, ils démarrent à 357.000 DH et culminent à près de 600.000 DH, plaçant ce modèle en concurrence parallèle avec les berlines Série 3 et Série 5, mais sans risque de cannibalisation, puisque les cibles de clientèle demeurent totalement différentes.

Jalil Bennani
Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page