Éco-Business

La BAD et l’OCP s’engagent pour le développement agricole

 


Une importante rencontre a eu lieu dimanche dernier entre deux acteurs majeurs du continent africain, l’OCP et la BAD. La Banque africaine de développement (BAD) a ainsi décidé d’accompagner les différentes initiatives en faveur de l’agriculture en Afrique.

Mostafa Terrab, le président-directeur général de l’Office chérifien des phosphates (OCP) s’est entretenu avec Akinwumi Ayodeji Adesina, le président du groupe BAD durant la visite de travail de ce dernier au Maroc du 19 au 23 juillet.

Le plan de développement de l’OCP sur le continent, qui cible le développement de la chaîne de valeur des engrais et de l’écosystème agricole dans une quinzaine de pays était au cœur de la rencontre. Terrab a notamment mis en valeur l’unité Africa Fertilizer Complex, inaugurée par le roi Mohammed VI en février 2016.

Les projets de l’OCP en Afrique couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur, incluant la construction d’usines d’engrais localement, le développement de capacités de logistique et de distribution, ainsi que l’investissement dans la recherche pour le développement de formules adaptées aux besoins des sols et des cultures.

À la fin de la rencontre, Mostafa Terrab et Adesina ont trouvé plusieurs pistes de collaboration pour le développement agricole en Afrique.  
Rappelons par ailleurs que l’OCP a créé début 2016, OCP Africa, une filiale dédiée spécifiquement au développement des activités du groupe en Afrique, dans le but d’une agriculture structurée, performante et durable.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page