Éco-Business

L’IRESEN et Solvéo Energie démarrent DEMOSTENE

DEMOSTENE est une solution technologique innovante française qui permet la production et le stockage intelligent d’énergie verte. Après son adaptation au marché marocain, objet du partenariat avec l’IRESEN, Solvéo Energie ciblera l’Afrique, la région MENA et l’Amérique du Sud pour commercialiser sa trouvaille.


L’IRESEN vient de trouver un excellent complément à son projet Green Energy Park. Grâce à la société française Solvéo Energie, le bras armé du ministère de l’Énergie pour la recherche-développement pourra prochainement se doter d’un outil de production et de stockage intelligent de son énergie verte. L’outil en question a été baptisé DEMOSTENE. Il s’agit d’un démonstrateur de production et de stockage intelligent d’énergie verte qui a été officiellement implémenté le 6 octobre dernier au Green Energy Park, plateforme de recherche et de développement de l’IRESEN et de l’Université polytechnique Mohammed VI située à Ben Guérir, en présence d’un représentant de l’ambassade de France et des patrons de Solvéo Energie et de l’IRESEN.

DEMOSTENE est un pilote composé d’un automate qui gère les flux d’énergie provenant des centrales photovoltaïques multi-technologies du Green Energy Park, d’un champ de batteries d’une capacité de 100 kWh pour le stockage de l’excédent d’énergie et d’onduleurs capables de générer des signaux, permettant à la centrale de continuer à produire même en cas d’absence de courant du réseau. «Ce système de gestion nous permettra d’assurer une autonomie énergétique supérieure à nos centrales de production à travers une exploitation et une gestion optimisées de nos ressources solaires», a déclaré à cette occasion Badr Ikken, directeur de l’IRESEN. En effet, l’objectif principal du projet est d’implémenter une solution innovante de gestion de la production d’énergie et de l’adapter aux besoins marocains et africains. «DEMOSTENE permettra d’augmenter le taux de consommation de l’énergie produite au Green Energy Park, tout en respectant le cadre législatif marocain, qui ne permet pas encore aux centrales photovoltaïques d’injecter le surplus d’énergie dans le réseau moyenne tension», explique Ikken.

L’automate prendra ses décisions en fonction du besoin énergétique actuel, mais aussi des prévisions météorologiques pouvant aller jusqu’à 3 jours. L’énergie produite mais non consommée est stockée pour être utilisée le soir, en particulier le soir durant les heures de pointe, puisque le tarif du kilowattheure est le double de celui des heures creuses. L’automate se basera sur les prévisions météorologiques pour stocker de l’énergie durant les journées à ensoleillement optimal, pour l’utiliser lorsque les conditions sont moins clémentes. Le projet d’adaptation au contexte marocain s’étalera sur une durée de 18 mois. À cette occasion, l’équipe de l’IRESEN s’emploiera à étudier les différents systèmes qui composent le DEMOSTENE, avant de les dimensionner, installer et optimiser.  Pour en assurer le suivi, un Club de suivi est en cours de mise en place. Il impliquera plusieurs entreprises, développeurs, opérateurs et centres de recherche français et marocains, qui suivront l’avancement du projet et soutiendront son développement et ses débouchés commerciaux. 

En attendant, il faut savoir que les dirigeants de Solvéo Energie ont déjà une idée claire sur l’orientation commerciale qu’ils donneront à DEMOSTENE. Une fois le produit adapté au marché marocain, ils viseront l’Afrique, la région MENA et l’Amérique du Sud, des terrains connus où leur trouvaille a un énorme potentiel de déploiement. Solvéo Energie est la filiale du Groupe Solvéo, déjà présent en Europe de l’Est, dans la région MENA avec une filiale à Casablanca et en Afrique de l’Ouest, précisément à Dakar et à Conakry. Solvéo Energie est dédiée à la conception et à la maîtrise d’oeuvre de systèmes élaborés de production en énergies. Elle propose des solutions pour l’installation de centrales solaires d’envergure (en toiture ou au sol) et de fermes éoliennes. Son activité consiste à créer des centrales de production d’électricité renouvelable à partir d’énergie photovoltaïque et/ou éolienne. En 2013, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros. 


Qui finance DEMOSTENE ?
Le projet DEMOSTENE est financé à hauteur de 340.000 euros (environ 4,5 MDH) par le Fonds d’étude et d’aide au secteur privé de la Direction générale du Trésor de la République Française. Ce fonds a été mis en place pour encourager le développement de nouvelles technologies au service du développement durable, stimuler la croissance et augmenter la compétitivité des sociétés technologiques françaises œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables, et développer un savoir-faire local.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page