Éco-Business

L’épargne nationale s’améliore

L’épargne nationale s’est située à 278 MMDH en 2015 au lieu de 243,9 milliards en 2014, en amélioration de 14% (0,7% en 2014), selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).

Sa répartition par secteur institutionnel montre que les sociétés financières et non financières y contribuent pour 51,2%, suivies par les ménages pour 35,3% et les administrations publiques pour 13,5%, précise la même source.


La formation brute de capital fixe a été de 281,5 MMDH en 2015, en augmentation de 2,7% par rapport à 2014, fait savoir le HCP.

Sa répartition par secteur institutionnel montre que la contribution des sociétés (financières et non financières) est restée stable aux alentours de 56% durant ces deux dernières années, celle des administrations publiques a connu une légère amélioration de 0,5 point (15,5% au lieu de 15%) alors que celle des ménages a régressé de 0,5 point (28,4% au lieu de 28,9% en 2014).

Globalement, le besoin de financement de la nation qui représente le solde des opérations économiques avec l’extérieur a été de 18,9 MMDH en 2015 au lieu de 53,3 MMDH en 2014, en baisse de 64,4%. Il a représenté ainsi 2% du PIB au lieu de 6% une année auparavant, relève le HCP.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page