Éco-Business

L’archipel attend impatiemment le nouveau gouvernement

Le gouvernement canarien attend sur des charbons ardents la formation du nouveau gouvernement marocain.  De fait, Fernando Clavijo, président du gouvernement canarien a annoncé qu’il se rendra au Maroc aussitôt que les membres de son gouvernement auront pris leurs fonctions. Clavijo souhaite parler affaires avec l’équipe d’Abdelilah Benkirane. Les opérateurs économiques et pouvoirs publics de l’archipel s’impatientent au sujet de la réouverture du nouveau port de Tarfaya, après la fin des  travaux de réaménagement. Deux compagnies maritimes sont fort intéressées par la desserte du port marocain.

Le transporteur maritime Armas s’est déjà vu adjuger la première connexion entre les îles et le Maroc, à travers le port de Tarfaya et à destination du port d’El Rosario, dans l’île de Fuerteventura. La compagnie projette de relier aussi, via cette liaison, l’établissement portuaire La Luz (Las Palmas de Gran Canaria).  En effet, le potentiel de cette connexion maritime fait saliver les armateurs de la région. Durant le peu de temps que fut opérationnelle la ligne Puerto Del Rosario-Tarfaya, soit environ quatre mois, la compagnie Armas a transporté 8.000 passagers et 4.000 véhicules. Outre les échanges commerciaux, l’archipel mise sur la promotion du tourisme entre les deux régions. À cet effet, le spécialiste des croisières Pullmantur Cruceros lancera le 26 novembre une nouvelle route de plaisance liant les Îles Canaries à Agadir. Considérée comme la grande nouveauté du catalogue des croisières de ce spécialiste des séjours en haute mer, cette destination sera disponible durant toute l’année. Selon les pronostics de la compagnie, environ 25.000 passagers devraient prendre part à cette traversée de plaisance durant la saison hivernale.


Au programme, le navire sillonnera trois ports d’embarquement et effectuera 10 heures d’escales. La compagnie a concocté un riche programme pour ses clients lors de l’escale d’Agadir, où certains croisiéristes iront jusqu’à Marrakech. Il est attendu que durant les fêtes de Noël et de fin d’année, cette route touristique connaîtra une forte demande. À cela s’ajoute aussi l’ambition de l’archipel de voir la compagnie aérienne régionale Binter Canarias renforcer davantage ses liaisons au départ des îles vers le royaume dans le but d’attirer les touristes marocains vers les îles canariennes. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page