Éco-Business

L’AMMC lance un guide sur les «Green Bonds»

L’Autorité marocaine des marchés de capitaux (AMMC),   d’annonce la mise en place d’un guide dédié au Green Bonds (Obligations vertes) au Maroc. Cette initiative vise à favoriser l’émergence du marché des Green Bonds sur la place financière marocaine, qui, rappelons le, a connu deux émissions vertes, l’une par Moroccan Agency for Solar Energy (Masen) et l’autre par BMCE Bank Of Africa. Réalisé avec le soutien d’International Finance Corporation (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, et partie prenante du Green Bond Principles Executive Committee, ce guide s’adresse aussi bien aux émetteurs qu’aux investisseurs.  

«Ce guide a été mis en place de manière à pouvoir accompagner et favoriser le développement du marché des obligations vertes au Maroc, dans la mesure où nous constatons que ce sont des outils de financement qui ont rencontré un succès important au niveau international, car c’est un outil relativement simple qui permet de mobiliser des fonds destinés à des projets responsables», souligne Nasser Seddiqi, directeur du département des émetteurs au sein de l’AMMC. Le développement d’un tel marché passe d’abord par la clarification des rôles et des exigences associés à ce type d’instrument financier considéré novateur, d’où l’exigence de la mise en place de moyens permettant le bon déroulement des émissions tant pour les émetteurs que pour les investisseurs. Ainsi, les émetteurs qui souhaitent émettre des Green Bonds trouveront donc dans ce guide une synthèse des principes qu’ils doivent respecter et des différentes étapes à suivre.


Les investisseurs y trouveront aussi des informations importantes permettant de mieux cerner ce segment du marché de la dette. «La mise en place de ce guide a été initiée il y a deux mois, nous avons pu réaliser ce guide dans des délais assez courts pour justement permettre aux premiers émetteurs marocains de bénéficier d’un cadre clair et convenable pour la réussite de leurs émissions», selon  Seddiqi. Notons que le marché des Green Bonds n’a connu une réelle naissance qu’à partir de 2013, avec l’émergence d’émissions vertes de la part des grandes compagnies, comme EDF. Toutefois, malgré le fait que ce marché ne soit que récent, ce dernier pèse aujourd’hui près de 65 milliards de dollars, des capitaux permettent le soutien des pays en développement et le financement effectif de la transition vers des économies bas-carbone et résilientes. Par ailleurs, d’après un rapport publié par «Renewable energy country attractiveness index», le Maroc s’octroie la 13e position en termes d’investissements dans les énergies renouvelables. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page