Éco-Business

L’activité monétique toujours en hausse

Durant le premier trimestre 2019, l’activité monétique marocaine a poursuivi son expansion et a réalisé 97,2 millions de transactions et 80,7 MMDH. L’activité de paiement via internet maintient également une forte progression favorisée par les grands facturiers, les compagnies aériennes et les services eGov. Détails.


L’activité monétique marocaine a réalisé 97,2 millions de transactions et 80,7 MMDH au cours du premier trimestre 2019. Une activité qui gagne du terrain d’année en année au même rythme que l’émission des cartes bancaires qui a atteint 15,5 millions à fi n mars 2019. Les transactions monétiques ont en effet réalisé une progression de 10,5% en nombre d’opérations et de 9% en montant par rapport à la même période en 2018. Si les cartes bancaires sont de plus en plus utilisées, l’attachement des Marocains pour le cash reste indéfectible. Les opérations de retraits sur les guichets automatiques représentent 81,5% des transactions en nombre d’opérations et 90,6% en part du montant Concrètement, cela représente plus de 75,5 millions d’opérations pour un montant de 67,4 MMDH, soit respectivement en progression de 7,4% et 7,9%. Pour les opérations de paiements par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI, celles-ci ont totalisé, durant le premier trimestre 2019, un peu plus de 16,3 millions d’opérations pour un montant de 6,8 MMDH, en amélioration de 24,6% en volume et 19,4% en valeur.

Par ailleurs, les cartes marocaines à validité internationale résiconnaissent de leur côté un certain engouement. Elles ont enregistré 2 millions d’opérations à l’étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 1,3 MMDH, réalisant une accélération de 72,5% en nombre et 34% en montant par rapport à la même période en 2018. L’activité de paiement via internet maintient, elle aussi, une forte amélioration au Maroc en affichant une progression de 17,9% en nombre des paiements en ligne le portant à 2,3 millions de transactions générant un volume de 1 MMDH, soit une hausse de 42% sur la période. Une performance, qui selon le CMI, a été portée par les grands facturiers, les compagnies aériennes et les services eGov.

Le service de paiement multicanal Fatourati du CMI a fortement participé à cette expansion. La plateforme est utilisée par la TGR pour l’encaissement de la taxe professionnelle, de l’amende transactionnelle et forfaitaire (ATF) et de la taxe douanière. Elle sert également la Direction générale des impôts pour l’encaissement d’autres services tels que la vignette, la TVA/IR/IS et les droits d’enregistrements. Aujourd’hui, ce sont plus centaines d’entreprises et administrations marocaines en plus des trois opérateurs télécoms, des régies et des sociétés de distribution d’eau et d’électricité qui utilisent la plateforme.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page