Éco-Business

Joe Nielsen : “Nous voulons participer activement à la transition bas carbone”

Joe Nielsen
Partner & CFO A.P Moller

A.P. Moller capital, gestionnaire de fonds d’infrastructures dans les marchés émergents, renforce son engagement stratégique au Maroc et recrute de nouveaux représentants locaux.

Quelles ont été les réalisations de A.P. Moller au Maroc ?
A.P. Moller capital, qui fait partie du groupe A.P. Moller, a réalisé son premier investissement au Maroc en 2020. La présence du groupe A.P. Moller remonte à Jakob Maersk, qui a fait escale pour la première fois au Maroc en 1925, et a contribué à faire de Tanger l’un des plus importants points de transfert du commerce mondial grâce à ses terminaux à conteneurs.

Quels sont les investissements engagés à date au Maroc ?
Outre l’investissement dans Mass céréales Al Maghreb, un autre a été signé et de plus amples informations seront communiquées ultérieurement.

Qu’en est -il de vos critères de choix d’investissements ?
A.P. Moller capital est un gestionnaire de fonds d’infrastructures qui se concentre sur les investissements dans les infrastructures essentielles dans les domaines du transport et de la transition énergétique. Nos investissements dans les infrastructures critiques visent à lutter contre la pauvreté alimentaire, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et le réchauffement climatique, avec comme objectif de décarboner les «hard-to-abate sectors». Nous nous concentrons sur les investissements qui soutiennent la croissance économique durable et la prospérité sur les marchés où nous opérons, tout en offrant des rendements cohérents et compétitifs.

La décarbonation devient un axe fondamental de l’économie marocaine. Quelles sont vos actions dans ce sens ?
A.P. Moller capital souhaite participer activement à la transition bas carbone et soutenir l’Accord de Paris. C’est pourquoi la décarbonation des «hard-to-abate sectors» est un thème central. En ce qui concerne le climat, nos objectifs sont de donner la priorité aux énergies renouvelables pour la production d’électricité afin d’éviter les émissions de GES et d’en réduire les émissions. Cela en nous engageant activement avec toutes les entreprises de notre portefeuille pour réduire leur empreinte carbone, en surveillant les impacts financiers potentiels des risques climatiques physiques et transitoires, et en traitant le risque si nécessaire. A.P. Moller capital suit, en outre, les recommandations formulées par la Task force on climate-related financial disclosures (TCFD). Elle a également adhéré à l’Institutional investors group on climate change (IIGCC).

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page