Éco-Business

Ismail Bellali : «Le confinement a boosté le paiement en ligne» (E-commerce 9/11)

Entretien avec Ismail Bellali. DGA du Centre monétique interbancaire

Comment se porte le paiement auprès des commerçants et des e-marchands en ces temps de crise sanitaire ?
Pour le paiement sur TPE, on observe évidemment un recul durant cette période de crise sanitaire, par contre pour le paiement via Internet, on peut dire que l’activité a été boostée par la crise sanitaire. À noter, dans ce sens, que le paiement via Internet était considéré aussi comme un geste barrière.


Qu’en est-il du paiement sans contact ?
Le paiement sans contact a saisi l’opportunité de la crise sanitaire, et s’est rapidement développé ces quatre derniers mois. Nous sommes à un taux de paiements NFC de 18% en août, alors qu’on était à peine à un taux de 5% sur le premier trimestre 2020. Le paiement sans contact, et sans saisie de code pour les paiements inférieurs à 400 DH, a représenté une vraie opportunité pour les consommateurs dans cette période de crise.

Les habitudes d’achat des consommateurs ont-elles évolué?
Un important changement est constaté dans l’expérience client des porteurs de cartes bancaires qui vont plus facilement vers le paiement en ligne via Internet et vers le paiement sans contact. Il y a aussi un changement d’attitude chez les adeptes des paiements cash qui commencent à se mettre au paiement par carte bancaire.

Quelles sont les actions mises en place par le CMI pour faciliter l’expérience du client ?
Le CMI a mené des campagnes de sensibilisation auprès des commerçants et auprès
des porteurs de cartes sur l’importance du paiement sans contact comme geste barrière, pendant la crise sanitaire. Le CMI a accéléré le déploiement des TPE qui ont la capacité du sans contact. Enfin, le CMI a porté le plafond du paiement sans contact et sans code de 200 DH
à 400 DH.

Quelles sont les procédures à suivre pour les commerces qui souhaitent passer à l’e-commerce ?
Le CMI a mis en place des solutions pour faciliter aux commerçants le passage à la vente et au paiement à distance. Même les commerçants qui n’ont pas de site Web peuvent utiliser le canal de paiement via Internet en envoyant juste le lien de paiement à leurs clients, cette solution, appelée Pay By Mail, a été plébiscitée par les commerçants pendant la période sanitaire.

L’e-commerce jouera-t-il un rôle dans le développement de la monétique ?
Oui. L’e-commerce, le paiement mobile, et d’autres solutions qui verront le jour, prendront des proportions importantes dans l’acte d’achat et du paiement. 

Sanae Raqui / Les Inspirations éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page