Éco-Business

Investissements étrangers. La stratégie de la prochaine étape sur les rails

2020 a été une année de mobilisation des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc. Le flux des injections d’argent dans le pays s’est élevé à 15,5 MMDH durant l’exercice en question, en augmentation de 1% par rapport à 2019. 

Saâd Dine El Otmani s’est félicité, lundi, de la mobilisation des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc. Lors de la 5e réunion du Conseil d’administration (CA) de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), le Chef du gouvernement a indiqué que le flux des injections d’argent dans le pays s’est élevé à 15,5 MMDH durant l’exercice 2020, en augmentation de 1% par rapport à 2019.


Au cours des six premiers mois de l’année 2021, ce volume a atteint 9,6 MMDH (+5% par rapport au 1er semestre 2020), ce qui témoigne de l’attractivité du Maroc en matière d’investissement et de la capacité de l’économie nationale à amortir le choc de la crise, a indiqué El Otmani. Il faut noter que cette réunion a été l’occasion pour discuter de la feuille de route de l’AMDIE concernant la période 2021-2023, laquelle vise, essentiellement, à opter pour un marketing orienté résultats, apporter le soutien adéquat aux acteurs, faire de «Morocco Now» une marque forte et leader au niveau mondial et adopter un plan basé sur la digitalisation, afin de développer et améliorer la qualité de l’action de l’Agence.

Autre moment important de cette rencontre, qui s’est tenue à Rabat, la présentation détaillée, faite aux membres du CA, du bilan d’activité de l’AMDIE, au titre de l’exercice 2020 et du 1er semestre 2021, ainsi que des composantes de la feuille de route 2021-2023.

Le CA a, par la suite, approuvé cette feuille de route, le plan d’action et le budget de l’année 2022, outre plusieurs décisions ayant trait à la gestion de l’Agence.

Cette réunion est intervenue dans un contexte particulier marqué par la hausse du nombre de nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et celle des décès, ce qui nécessite plus de respect des mesures de protection et l’adhésion collective à la Stratégie nationale de vaccination. El Otmani a, dans ce sens, incité les citoyens à se précipiter vers les centres de vaccination pour accomplir leur devoir national, en réaction au contenu du discours royal prononcé à l’occasion du 22e anniversaire de la Fête du Trône. En outre, le Chef du gouvernement a rappelé que le Royaume a déployé des efforts considérables en vue de faire de la pandémie du covid-19 une opportunité pour développer l’économie nationale, faisant savoir qu’à fin juin dernier, 523 projets d’investissement industriels ont été validés, avec un potentiel de substitution de 35,5 MMDH d’importation.

Il a aussi indiqué que les conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-covid19 et autres vaccins, signées devant le Roi Mohammed VI, vont contribuer au renforcement de la position du Royaume en tant que leader à l’échelle continentale dans ce domaine.

Pour rappel, ce projet structurant s’inscrit dans le cadre de la volonté du Souverain de doter le Royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins. Il a pour objet la production dans notre pays du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du Royaume et de faire du Maroc une plateforme de biotechnologie de premier plan, à l’échelle du continent africain, voire mondiale, dans le domaine de l’industrie du «fill & finish», selon le gouvernement.

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet vise à démarrer, à court terme, avec une capacité de production mensuelle de cinq millions de doses de vaccin anti-Covid19, avant d’étendre progressivement cette capacité à moyen terme. Il mobilisera, à cet effet, un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page