Éco-Business

Intelaka. 6 MMDH de crédits accordés à fin avril

Malgré le contexte de crise sanitaire, qui a prévalu en 2021, les crédits accordés dans le cadre du programme Intelaka ont représenté 6 milliards de DH, à fin avril 2022, pour un nombre total de 44.695 crédits au profit de 28.665 entreprises, soit 94% de l’objectif fixé (13.500 par an). Ces financements devraient générer des investissements de 13,7 MMDH et contribuer à la création de 97.000 emplois directs. Détails. 

Le Comité de pilotage du Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat (FAFE), qui est le support de financement du Programme intégré d’appui et de financement de l’entrepreneuriat Intelaka, a tenu une réunion vendredi dernier au ministère de l’Économie et des finances, sous la présidence de Nadia Fettah Alaoui, et en présence du wali de Bank Al-Maghrib, du président du Groupement professionnel des banques du Maroc, des présidents d’Attijariwafa bank et du Groupe Banque centrale populaire, de la présidente du Fonds Hassan II pour le développement économique et social et du directeur général de la Société nationale de garantie et du financement de l’entreprise (Tamwilcom).


A cette occasion, le comité a pris acte des bonnes réalisations d’Intelaka. En effet, malgré le contexte de crise sanitaire, les crédits accordés dans le cadre du programme Intelaka ont représenté, à fin avril 2022, 6 milliards de DH (MMDH) pour un nombre total de 44.695 crédits au profit de 28.665 entreprises, soit 94% de l’objectif fixé (13.500 par an).

Ces financements mobilisés devraient permettre de générer des investissements d’une enveloppe globale de 13,7 MMDH et contribuer à la création de 97.000 emplois directs, représentant 159% de l’objectif (27.000 par an) assigné au programme Intelaka en matière d’emploi.

A signaler que, conformément aux conventions signées dans le cadre du programme, les contributions à fin 2021 ont été de l’ordre de 4 MMDH réparties entre l’État (2 MMDH) et les banques (2 MMDH). Une enveloppe à laquelle il faut ajouter les versements du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, qui interviennent en fonction des demandes des banques, qui ont atteint 613 MDH.

En vue d’améliorer l’apport du programme Intelaka au service de l’entrepreneuriat, le comité a émis deux recommandations, à savoir : la nécessité de renforcer la composante ’’Accompagnement’’ du programme et le besoin de donner un nouveau souffle à la communication vis-à-vis du grand public.

Comme l’a rappelé Nadia Fettah Alaoui, dans son mot d’ouverture de la réunion, le programme Intelaka a été lancé suite au discours du roi à l’occasion de l’ouverture de la première session de la 4è année législative de la 10è législature.

A cette occasion, il avait exhorté le secteur bancaire et financier à soutenir les jeunes entreprises et les porteurs de projets en œuvrant à la mise en place d’un programme spécial adapté aux jeunes porteurs de projets. C’est à la suite de ce discours que le comité de pilotage du FAFE a été institué par la convention portant sur le financement de l’entrepreneuriat, signée le 27 janvier 2020 dans le cadre du lancement d’Intelaka.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page