Éco-Business

Industrie pharmaceutique : le Made in Morocco important pour les opérateurs

Les industriels pharmaceutiques du Maroc ont récemment rencontré le ministre de l’Industrie et du commerce. Leur objectif était de dresser un état des lieux du secteur; ils appellent à la mise en place des dispositifs de soutien à l’export et la réduction des importations. 

Les membres de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) conduits par leur président, Mohamed El Bouhmadi, ont tenu une réunion de travail avec le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, vendredi dernier. L’objectif de cette rencontre était de faire un état des lieux du secteur pharmaceutique national et traiter de ses différents enjeux. Les aspects prioritaires Courant cette réunion, les industriels du secteur regroupés au sein de la FMIIP se sont penchés sur les questions relatives à la sécurisation de l’approvisionnement et l’encouragement de l’investissement dans la fabrication locale.


En effet, dans un contexte de relance économique post-Covid, les fabricants locaux ont appelé à la mise en place des dispositifs de soutien à l’export et la réduction des importations. Ceci «pour assurer une meilleure intégration dans la nouvelle chaîne de valeur mondiale», assurent les membres de la fédération. Lors de sa prise de parole, le président de la FMIIP a mis l’accent sur le rôle primordial que l’industrie pharmaceutique est disposée à jouer, afin de contribuer activement au chantier royal de la généralisation de la CSU, en vue de renforcer la souveraineté sanitaire du pays. Rappelons dans ce sens que la FMIIP (ex-AMIP) est la première association du secteur, fondée en 1985. Engagée depuis plus de 35 ans pour la valorisation de l’industrie pharmaceutique nationale, elle rassemble les principaux laboratoires marocains et les multinationales disposant de sites de production de médicaments dans le pays. Les membres de la fédération représentent également plus de 260 groupes étrangers.

La FMIIP est aussi la première fédération sectorielle de l’industrie pharmaceutique à la CGEM. Outre les échanges autour des aspects techniques et réglementaires pour promouvoir le médicament «Made in Morocco», les deux parties ont exprimé leur volonté de travailler main dans la main dans le cadre d’un partenariat tripartite entre la FMIIP, le ministère de l’Industrie et du commerce, ainsi que le ministère de la Santé et de la protection sociale. Lors de cette rencontre, le ministre de l’Industrie et du commerce s’est dit fier de l’industrie pharmaceutique marocaine et de sa capacité à créer de la valeur ajoutée locale. Il a également remercié les fabricants locaux pour la résilience et le dynamisme dont ils ont fait preuve, depuis le début de la pandémie, et ce, à travers la gestion optimale des stocks de sécurité.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page