Éco-Business

Impact du Covid-19 sur les entreprises: les conclusions préliminaires de la CGEM

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a lancé à partir du 17 avril dernier une enquête sur l’impact du coronavirus sur les entreprises. Près 1820 chefs d’entreprise, TPE, PME et GE et auto-entrepreneurs ont répondu à cette enquête, destinée à évaluer l’impact de la crise induite par le covid-19 sur l’activité économique au Maroc.

La CGEM a partagé  les résultats préliminaires de ce sondage qui serviront de base de travail au Comité Sortie Covid-19 de la CGEM.


Parmi les conclusions clés de cette enquête:

– Près de 61,6% des entreprises s’attendent à une augmentation des délais de paiement d’au moins 60 jours après la reprise.

– 815 entreprises interrogées (sur 1740) ont vu leur activité, pendant les trois premiers mois, baisser de plus de 50% et 301 entreprises ont déclaré une baisse entre 30% et 50%.

– Les entreprises sondées craignent la perte de 165.586 emplois, soit 55,11% de leurs effectifs. Les activités ayant enregistré une baisse de plus de 50% de chiffre d’affaires (notamment l’immobilier, le tourisme, l’artisanat, les industries culturelles, le textile, les médias) craignent de perdre 100.000 emplois.

– 39,2% d’entreprises ont déclaré avoir bénéficié de l’indemnité forfaitaire financée par le fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus, 48,8% ne l’ont pas fait mais restent attentives à l’évolution des événements, tandis que 12% n’ont pas l’intention d’en bénéficier. Ces résultats « laissent présager un possible doublement des demandes de l’indemnité forfaitaire », selon la CGEM.

– 71,4% des entreprises questionnées ont demandé au moins un report d’échéances (bancaires, fiscales, sociales). Parmi celles qui ont demandé des reports, 62,7% ont demandé plus d’un report et 22,8% des répondants ont demandé les 3 reports en même temps.

– Même si les entreprises prévoient une reprise à partir de juin, leurs chiffres d’affaires prévisionnels seront en baisse pour le reste de l’année.

– En l’absence de visibilité pour 2020, la majorité des entreprises exportatrices (56,7%) répondantes entrevoit une reprise en 2021.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page