Éco-Business

Immobilier : le secteur reprend du poil de la bête

Le nombre d’unités d’habitation produites durant l’année écoulée a atteint 259.167, alors que les produits dédiés à la garantie des prêts au logement ou au financement de l’acquisition du logement ou du terrain s’arrachent comme des petits pains.

Dans un contexte marqué par des difficultés d’approvisionnement induits par la perturbation des chaînes de transport, par des conditions climatiques inhabituelles, notamment des sécheresses, des inondations et des vagues de froid ainsi qu’un déséquilibre entre l’offre et la demande, les prix des matières premières ont connu une hausse généralisée.

Pourtant, l’économie marocaine a renoué avec la croissance en 2021 avec un fort rebond de l’ordre de 7,6% en moyenne des quatre trimestres de l’année 2021 (4T-21) contre -6,3% en 2020. Et s’il est un secteur qui a su tirer son épingle du jeu de crise, c’est bien celui de l’immobilier. Le terme est peut-être trop fort mais les chiffres ont de quoi dessiner une tendance de sortie de crise.

Selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), le nombre d’unités d’habitation produites durant l’année écoulée a atteint 259.167. Ce volume est en hausse de 1% par rapport à l’année 2020, précise le département relevant du ministère de l’Économie et des finances dans sa note de conjoncture relative aux premiers résultats de l’année 2021.

En revanche, les mises en chantier ont reculé de 2,4% pour revenir à 234.701 unités, fait savoir la même source. Du côté du financement, l’additionnel des crédits immobiliers a atteint 6,8 milliards de dirhams (MMDH) ou +2,4% en 2021, soit quasiment le même niveau affiché un an auparavant. Cette évolution recouvre une hausse de 4,7% des crédits alloués à l’habitat et une diminution de 7,9% des financements alloués à la promotion immobilière.

La DTFE rappelle aussi que l’année 2021 a connu une reprise des ventes de ciment avec un rebond de 14,8% après une baisse de 10,7% en 2020. Cette performance provient des hausses des ventes au niveau des segments de la distribution (+12,8%), du béton prêt à l’emploi (+24,2%), du préfabriqué (+20,1%), du bâtiment (+13,3%) et de l’infrastructure (+2,3%).

Les crédits garantis sur le même trend

Le nombre de bénéficiaires du Fonds Damane Assakane, regroupant les produits Fogarim et Fogaloge dédiés à la garantie des prêts au logement en faveur des populations à revenu modeste ou non régulier, a atteint 18.338 en 2021, en augmentation de +20,3% par rapport à l’année 2020.

Ainsi, le nombre de bénéficiaires du Fogarim a affiché une hausse de +11,0% à 10.239 ménages et celui du Fogaloge, une garantie des crédits bancaires pour le financement de l’acquisition du logement ou du terrain, a progressé de 34,6% à 8.099 bénéficiaires. De leur côté, les montants accordés ont progressé de 9,3% pour atteindre 1.691 MDH pour Fogarim et de 34,6% à 2.369 MDH pour Fogaloge.

Depuis sa création, 259.686 ménages ont bénéficié de l’appui du Fonds Damane Assakane pour un montant global de 49,1 MMDH.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page