Éco-Business

Hyatt Place Taghazout Bay monte en puissance

Hyatt Place Taghazout Bay, complexe hôtelier phare de la ville d’Agadir, confirme la justesse de son approche inédite, innovatrice et écologique et annonce davantage de diversification pour son offre.


L’offre touristique axée sur les destinations thématiques et les spécialisations est une formule qui fonctionne, et c’est Hyatt Place Taghazout Bay qui le confirme. Le complexe hôtelier, qui fête sa deuxième année dans la ville d’Agadir, a su développer, en 2 ans seulement, une notoriété d’envergure internationale grâce à ses concepts innovants. Se voulant une station balnéaire «nouvelle génération», à la fois destination sportive, destination nature (site d’exception, parcours des oueds, randonnées pédestres) et destination durable (valorisation de la culture locale, intégration des populations voisines dans le projet), Hyatt Place Taghazout Bay, premier concept du genre de la chaîne américaine en Afrique, a fait de ses 152 chambres et suites, situé à 17 km au nord d’Agadir une offre solide qui propose tout au long de l’année une multitude d’activités telles que le surf, le tennis, le deltaplane, la randonnée, le VTT ou encore le golf sur un parcours de 18 trous, conçu par l’architecte Kyle Philips. Gauthier Py, directeur général de l’hôtel, explique que «la stratégie adoptée par l’établissement est de garder les visiteurs le plus longtemps possible en faisant en sorte qu’ils «se sentent chez eux». Pour ce faire, Place Taghazout Bay propose des chambres et suites dotées de balcons avec vue sur l’Atlantique, un petit magasin ouvert 24h/24, deux piscines, dont une chauffée, un SPA, deux restaurants, des salles de réunion d’une capacité de 80 personnes, un espace ordinateurs, un fitness/gym, etc. Et pour développer davantage son éventail de services, l’établissement annonce qu’il lancera bientôt une nouvelle gamme devant compléter l’offre existante, qui permettra de booster les performances sur certaines niches des plus prisées du secteur. Les détails de cette montée en puissance seront communiqués ultérieurement, cela dit, des sources concordantes confirment qu’il s’agit d’un renforcement de l’offre hospitalière sur le segment très haut de gamme.

Par ailleurs, Hyatt Place Taghazout Bay, qui est une des 3 composantes de la station balnéaire Taghazout Bay, les deux autres étant en l’occurrence Tazegzout Golf et Sol House Taghazout Bay, avait adhéré à un programme international baptisé «Green Globe», 1er programme de certification et d’amélioration des performances en développement durable conçu spécialement pour l’industrie touristique. Après audit, chaque établissement a pu démontrer sa conformité aux 370 exigences du référentiel, réparties en 4 thématiques et traitant l’ensemble des critères RSE pour un tourisme durable, dont la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets, la protection de la biodiversité ou encore la réduction des émissions de CO2. Cela représente l’une des principales innovations mises en avant par l’enseigne américaine dans son approche inédite, qu’elle compte développer sur ses 215 hôtels Hyatt Place dans le monde, répartis entre les États-Unis, l’Arménie, la Chine, le Costa Rica, l’Inde, le Mexique, le Porto Rico, le Maroc, les Pays-Bas et les Émirats Arabes Unis.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page