Éco-Business

Hôtellerie. La chaîne Kenzi en mode déconfinement

Le groupe hôtelier qui compte 10 établissements au Maroc se prépare à rouvrir ses portes après trois mois de confinement.

Le Hilton Houara de Tanger, situé en zone 2, a déjà ouvert le bal en annonçant sa réouverture le 25 juin. Une annonce audacieuse qui ne manque pas de créer le même besoin chez la concurrence, à l’orée de la saison estivale. Et c’est le groupe Kenzi Hotels, avec ses 10 établissements dans 6 destinations à travers le royaume (Casablanca, Marrakech, Tanger, Agadir, Ouarzazate et Errachidia), qui va confirmer cette tendance. L’opérateur hôtelier maroco–marocain, qui «est plus que jamais fier de hisser haut et fort le drapeau du pays et d’ouvrir ses portes à ses concitoyens», appelle ses clients à réserver dès maintenant pour profiter pleinement de la haute saison touristique. «Le moment est finalement venu pour nous de nous retrouver», souligne le groupe qui propose «des offres exceptionnelles aux Marocains et résidents», sans indiquer une date précise pour la reprise de ses activités. «Au programme aussi, une offre «Crazy Kenzi» pour célébrer les beaux jours qui sont de retour.


Après ce long Stay at Home, profitez pleinement de la saison estivale. Réservez un séjour détente en toute confiance et à prix méga promo allant jusqu’à moins 65% dans l’hôtel de votre choix!», martèle le management du Kenzi qui ne compte pas seulement sur ses offres promotionnelles pour appâter ses clients. Car, en plus de la beauté des paysages, l’expérience inédite, la détente, le service personnalisé et la relaxation «qui seront toujours au rendez-vous», le groupe qui mise sur la clientèle nationale et étrangère (après l’ouverture des frontières), veut faire de la sécurité des touristes une priorité avec le moins de tracas possible. À cet effet, une batterie de mesures a été mise en place visant à limiter la contamination interhumaine, à commencer par une désinfection totale de tous les établissements. Ainsi, avant l’arrivée du client, les hôtels Kenziont été désinfectés intégralement par fumigation, nébulisation et pulvérisation. À cela s’ajoute la formation du personnel à toutes les précautions de sécurité et d’hygiène pour répondre aux standards de qualité de Cristal International, afin de garantir un séjour agréable en toute sécurité, sans oublier le programme «Poischeck», mis en place là aussi avec Cristal International Standards, leader mondial en labels de qualité. Toujours pour assurer à ses clients une sécurité en matière d’hygiène et de qualité, le groupe a décidé de mettre fin au check-in/check-out au même endroit. En plus des marquages au sol, l’accès à l’ascenseur est limité et règlementé pour éviter les encombrements. Il est nettoyé après chaque passage, précise-t-on. Mais ce n’est pas tout. «Nos équipes de ménage sont formées à la technique de la marche en avant pour nettoyer et désinfecter vos chambres et toutes les zones de l’hôtel», ajoute le groupe, soulignant que «le linge est traité à 65 degrés pendant plus de 20 minutes».

Concernant les espaces de restauration, piscines, salles de sport et de conférence, Kenzi annonce avoir pris un soin particulier à garantir à ses hôtes une hygiène irréprochable et éviter tout encombrement. «L’accès aux activités de l’hôtel, piscines et salles de sport est strictement règlementé. Pendant vos conférences, nous vous invitons à respecter toutes les précautions qui s’imposent en termes d’hygiène et de distanciation sociale», conclut le groupe. Reste maintenant à savoir si tous ces efforts suffiront pour séduire le client qui jongle encore entre confinement et déconfinement progressif.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page