Éco-Business

Gibraltar fait sa promo au Maroc

Une délégation des ministres du Rocher s’est rendue au Maroc à la rencontre des opérateurs marocains. L’objectif est de promouvoir la destination auprès des touristes nationaux.


Le Rocher de Gibraltar vante ses charmes au royaume.  Ainsi, le Gibraltar Tourist Board (Office du tourisme)   et le département financier, connu sous l’appellation Finance Centre Department, ont rencontré, du 27 au 1er décembre, des opérateurs économiques marocains afin de promouvoir la destination Gibraltar. Des réunions B2B ont été organisées tout au long du déplacement de la délégation gibraltarienne. Des présentations institutionnelles et financières ainsi que les opportunités d’affaires qu’offre le rocher ont été effectuées et ce, dans le but d’établir des contacts entre les entreprises des deux pays. 

De même, les autorités compétentes en matière de tourisme souhaitent profiter des flux touristiques qui débarquent chaque année en Espagne. Des agences de voyage ainsi que des professionnels du secteur du tourisme ont été conviés à ces rencontres abritées par la Chambre de commerce britannique. La délégation gibraltarienne, chapeautée par le ministre du Tourisme Gilbert Licudi et celui du Commerce, Albert Isola, s’est rendue à Tanger, Marrakech et Casablanca. Selon une déclaration de Licudi, ce voyage est une «merveilleuse opportunité pour la promotion du rocher et tout ce qu’il peut offrir comme destination touristique, durant les voyages de loisirs comme ceux d’affaires». Et d’ajouter qu’il est important d’établir des relations commerciales et entrepreneuriales avec le Maroc, avec lequel «nous partageons d’importants liens historiques».

Le responsable gibraltarien a rappelé que le rocher est connecté avec le royaume à travers deux liaisons aériennes directes vers Tanger et Casablanca, «qui peuvent contribuer au développement des relations commerciales». Ce rapprochement entre le Maroc et le rocher ne sera pas du goût des régions espagnoles réceptrices des touristes marocains. Connu pour être une place financière internationale, le rocher est réputé aussi pour être une plaque tournante de la contrebande de tabac. D’ailleurs, c’est l’une des importantes sources de revenus pour les Espagnols des régions voisines du rocher et touchées par l’un des taux de chômage les plus élevés dans la péninsule ibérique. À travers cette visite, le territoire sous souveraineté britannique veut damer le pion à ses voisins espagnols en matière d’attrait des touristes marocains intéressés par le shopping, au vu des avantages fiscaux qu’offre le rocher. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page