Éco-Business

Frédéric Feijs : “Il y a des marchés clés en Afrique, avec le Maroc sur le podium”

Frédéric Feijs
Managing director Africa.

 

Radisson Hotel Group nourrit de grandes ambitions au Maroc, avec un goût de plus en plus prononcé pour le nord du Royaume. Comment qualifiez-vous cette grande offensive?
Au Maroc, nous avons ouvert, l’été passé, deux resorts sur Al Hoceima, et ici, cette saison, on va ouvrir Saïdia Radisson Garden. Puis dans les 18 mois, ce sera au tour des résidences. Derrière tout cela, il y a un propriétaire déterminé qui a voulu développer cette région. Tout le monde s’y emploie, il n’y a pas que nous. Le gouvernement, le gouverneur,… tout le monde est mobilisé pour le rayonnement de cette partie du pays. Aujourd’hui, il y a un hôtel et d’autres activités vont suivre pour compléter notre offre et proposer à nos clients toute une gamme de services.

 


Justement, en termes d’offre, qu’est-ce que la crise vous a appris ?
Toute le monde était bloqué dans son pays. Et ce blocage a permis à beaucoup de Marocains de découvrir leur pays, des régions et des contrées qu’ils ne connaissaient pas. C’est ce qui s’est passé à Al Hoceima et Saadia. Ils ont trouvé le produit magique. Et nous, on continue à développer cette région pour ces raisons-là. Aujourd’hui, on assiste à un relâchement généralisé des gestes barrières anti-covid au Maroc. Le sentiment général est extrêmement positif. Il y a encore trois mois, on était confrontés à la problématique des tests PCR et du pass vaccinal. Aujourd’hui, on assiste à un développement du business grâce, notamment, aux efforts des autorités. Et plus le business va revenir, plus il y aura du loisir et des emplois qui vont avec. En ce qui nous concerne, à l’heure actuelle, nous avons récupéré au moins 30% de nos effectifs.

 

Au delà du Maroc, on constate aussi que Radisson Groupe muscle sa présence en Afrique. Quels sont, actuellement, les chantiers phares du groupe sur le continent?
Il y a des marchés clés en Afrique, avec le Maroc sur le podium, lequel pays occupe une place très importante dans le développement du groupe. S’y ajoutent l’Egypte et le Sénégal où nous avons deux hôtels avec un troisième, en l’occurrence le Radisson Saly, dont l’ouverture est prévu en 2024. Nous avons un hôtel à Abidjan que j’ai eu le privilège d’ouvrir en 2016 en tant que directeur général. Nous avons d’autres grands projets, dont plusieurs en Côte d’Ivoire, notamment dans les villes stratégiques.

 

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page