Éco-Business

Fès-Meknès : le Conseil régional valide plusieurs projets stratégiques

Le Conseil régional de Fès-Meknès a lancé plusieurs projets structurants à fort impact socio-économique. Lors de sa dernière session, il a prévu une enveloppe de 528 MDH pour le renforcement des ressources en eau et d’irrigation. Par ailleurs, 557 MDH ont été dédiés à la création d’un complexe pour la commercialisation des produits agroalimentaires des provinces de Meknès et d’El Hajeb. 

Le Conseil régional de Fès-Meknès a tenu cette semaine sa session ordinaire de juillet au cours de laquelle il a adopté une série de projets de conventions de partenariat stratégique pour la région. Lors de cette réunion, le conseil a procédé à l’approbation d’un projet de convention de partenariat pour le dédoublement de la route régionale N°707 reliant les provinces d’El Hajeb et d’Ifrane.


Mobilisant une enveloppe de 260 MDH, dont 24 MDH émanant du Conseil régional, ce projet, qui inclut l’installation des équipements en éclairage, vise l’amélioration de l’attractivité territoriale des deux provinces en accordant une priorité aux centres ruraux situés entre Ifrane et El Hajeb. Le Conseil a également validé un projet de partenariat pour la création d’un complexe destiné à la commercialisation des produits agroalimentaires des provinces de Meknès et d’El Hajeb.

Une enveloppe budgétaire de 557 MDH, dont 60 MDH financés par le Conseil régional, a été allouée à ce projet qui sera réalisé sur une superficie de plus de 100 ha. En ce qui concerne la formation et la promotion de l’emploi, il a été adopté, à cette occasion, un projet de convention de partenariat pour la mise en œuvre du programme «Sabil» visant l’insertion économique des jeunes de la région.

Ce programme, financé par l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD), avec une enveloppe de plus de100 millions d’euros, vise l’accompagnement des jeunes non-diplômés pour leur intégration dans le marché du travail.

Renforcement des ressources en eau
Concernant le renforcement des ressources en eau, le Conseil a procédé à l’approbation d’un projet de convention de partenariat relative au financement de la réalisation de projets pour l’approvisionnement en eau potable des centres et douars de la région. Dotée d’une enveloppe de 206,9 MDH, cette convention relève du programme national d’approvisionnement des ressources en eau et d’irrigation 2020-2027.

Les membres du Conseil ont également validé une autre convention pour la création de petits barrages et de retenues collinaires. Nécessitant une enveloppe de 321 MDH, dont 135,5 MDH assurés par le Conseil, cette convention, qui porte sur la réalisation de 14 projets (13 à Boulemane et un à Ifrane), vise la mobilisation d’une capacité de réserve en eau additionnelle de plus de

54 millions de m3. SDR aménagement
Il a été procédé, lors de cette rencontre, à l’adoption d’autres conventions se rapportant à plusieurs secteurs socioéconomiques, notamment le projet de création de la société de développement régional Fès-Meknès pour l’aménagement et le projet d’actualisation de l’arrêté fiscal relatif à l’extraction minière. Plusieurs conventions ont été adoptées, dont le projet de convention relative à la contribution dans le programme «Moazara» (qui porte sur l’économie sociale et solidaire) ainsi que le projet de convention de partenariat pour le financement et la réalisation des travaux d’aménagement de la zone industrielle Ain Bida.

Le conseil a également validé, dans le même cadre, le projet de convention portant sur la mobilisation de 10 MDH comme appui aux sociétés installées à Fès Shore. Ce projet, qui est destiné aux entreprises qui désirent s’installer dans cette zone, vise le financement des équipements et des installations nécessaires pour le lancement de nouvelles entreprises. Cette réunion a été l’occasion d’étudier le rapport d’évaluation de la mise en œuvre du programme de développement régional et de présenter un exposé sur les recommandations du rapport de contrôle de la gestion, élaboré par la Cour régionale des comptes pour la période 2016-2021.

En marge de cette rencontre, le président du Conseil, Abdelouahed El Ansari, a mis en avant l’importance stratégique des projets validés lors de cette session. Il a indiqué que «plusieurs conventions touchant les secteurs socio-économiques et de développement ont été approuvées, notamment celle relative à la création d’une société de développement régional d’aménagement, qui sera chargée du suivi et de la réalisation des projets aux côtés de l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP)».

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page