Éco-Business

Fès-Meknès : 40 MDH pour un complexe multidisciplinaire de l’ESS

Le conseil de la région de Fès-Meknès dévoile l’un des premiers projets du PDR 2022-2027. Il s’agit d’un complexe multidisciplinaire de l’Économie sociale et solidaire (ESS) qui sera réalisé à Fès avec une enveloppe budgétaire de 40 MDH.  

La région de Fès-Meknès se dotera bientôt d’un nouveau complexe multidisciplinaire de l’Économie sociale et solidaire (ESS). C’est ce qui ressort de la dernière rencontre sur l’élaboration du PDR 2022-2027, organisé par le Conseil régional à Fès.


Ce nouveau projet sera réalisé avec une enveloppe budgétaire 40 MDH, dont 32 MDH assurés par le Conseil de la région de Fès-Meknès et 8 MDH par le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’ESS. Etalé sur une superficie de 3.810 m², ce complexe, qui sera situé à Hay El Massira, sera doté d’une salle de formation de 640m², d’un espace d’exposition (524 m²), d’une salle de conférence (400 m²), d’un dépôt et de bureaux logistiques (748 m²), d’un espace digital et TIC (185 m²), ainsi que d’une crèche/cantine (300m²).

Le maître d’ouvrage chargé du projet est l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP) Fès-Meknès. Les 5.375 coopératives de la région sont dotées d’un effectif d’auto-emploi de plus de 32.000 personnes, notant que 20% du chiffre d’affaires national est généré par la région de Fès-Meknès. L’ESS constitue 36% du capital des coopératives du secteur de l’artisanat au niveau de la région.

Compte tenu du rôle joué par les associations et les coopératives dans l’organisation des capacités de production de la société et la gestion de ses activités économiques pour ouvrir de nouveaux horizons et contribuer à la création d’emplois, le secteur des coopératives constitue un choix stratégique en tant que secteur porteur et un domaine dynamique qui joue un rôle très important dans l’économie de la région, en particulier dans l’artisanat lié aux domaines connus.

Art, décoration, teinture, cuisine et desserts, textile, cuir, métal, menuiserie, bois. Cela a été renforcé par la programmation de projets structurés visant à promouvoir ce secteur, dont le Complexe multidisciplinaire de l’ESS.

La région de Fès-Meknès a été témoin de nombreuses initiatives visant à renforcer le rôle de l’économie sociale et de la solidarité en tant que levier de développement dans la région, comme en témoignent la participation active et le suivi continu de tous les acteurs et partenaires afin de soutenir le travail indépendant et de promouvoir la promotion des produits et la compétitivité à travers des expositions et des événements nationaux et régionaux.

Au niveau de la dynamique spatiale provinciale, on constate que les deux provinces, Taza et Boulemane, réunissent près de 42,3% des coopératives de la région, avec respectivement des parts de 22,1% et 20,2%. Elles sont suivies de provinces dont les proportions sont supérieures à 10%, telles que Taounate (14,4%), Meknès (11%) et Sefrou (10,4%).

Par ailleurs, ce ne sont que 6,7% des coopératives de la région qui sont en activité dans la préfecture de Fès contre 6,3% à Ifrane, 4,9% à Moulay Yacoub et 4% à El Hajeb. Du point de vue des effectifs des adhérents, la province de Taza regroupe 16,4% de l’effectif régional total.

Elle est suivie des provinces de Meknès avec 16,1%, Boulemane (13,6%), Taounate (12,7%) et Fès (11,1%). Ainsi, environ 70% d’adhérents de coopératives au niveau de la région de Fès-Meknès sont concentrés dans ces cinq provinces.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page