Éco-Business

Fès-Meknès : 21 MDH pour le Salon international de l’artisanat

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Après le Salon international de l’agriculture au Maroc, les responsables de la région préparent le Salon international de l’artisanat, à Fès. Doté d’un budget de 21 MDH, ce projet sera réalisé dans le cadre du contrat-programme entre l’État et la Région Fès-Meknès, conformément à l’axe dédié à l’appui aux secteurs productifs, à la promotion de l’emploi et au développement de l’économie sociale et solidaire.

La Chambre d’artisanat de la Région Fès-Meknès s’attaque aux derniers préparatifs avant le lancement du Salon international de l’artisanat dans la capitale spirituelle. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du contrat-programme entre l’État et la Région, conformément à l’axe dédié à l’appui aux secteurs productifs, à la promotion de l’emploi et au développement de l’économie sociale et solidaire, sera réalisé en partenariat avec la wilaya, le conseil régional et la Chambre d’artisanat de Fès-Meknès. La construction du lieu d’organisation du salon, prévue entre 2021 et 2022, nécessitera une enveloppe de 21 MDH, dont 12 MDH seront assurés par le conseil régional et 9 MDH par la Chambre d’artisanat. Édifié, dans un premier temps, sur une superficie de 10.000 m², cet espace devra également accueillir l’ensemble des salons sectoriels de l’artisanat organisés annuellement dans la région. Le Salon international de l’artisanat à Fès, dont la première édition est prévue pour 2023, a pour ambition de faire de la ville une référence internationale en matière d’artisanat.


En effet, les responsables de la Chambre d’artisanat de la région Fès-Meknès mettent les bouchées doubles pour booster les métiers de l’artisanat et développer ce secteur qui fournit des revenus à plus de 33% des habitants de la région. À Fès, plus de 260.000 personnes vivent directement ou indirectement du secteur de l’artisanat, soit 27% de la population totale et plus de 75% des habitants de la médina. En tant que patrimoine culturel vivant et levier du développement socio-économique de la région, le secteur fournit également du travail et des revenus à plus de 52.000 maîtres-artisans, répartis dans 12.700 unités de production et plus de 100 métiers. Pour valoriser ce secteur, la Chambre a adopté une nouvelle approche consistant en l’organisation de salons thématiques dédiés à des métiers phares qui permettent à la région de se distinguer. En effet, celle-ci a réussi à mobiliser, en collaboration avec ses partenaires dans la région, une enveloppe annuelle de 11 MDH. À cet égard, quatre salons thématiques sont programmés, dont le Salon international du bois à Meknès et trois foires thématiques autour des produits de la maroquinerie, de la dinanderie, du zellige et de la poterie à Fès.

Dans le cadre du contrat-programme entre l’État et Fès-Meknès, la Chambre d’artisanat a signé, cette année, trois conventions de partenariat avec la Région pour la création d’un Salon international de l’artisanat, la construction d’un centre de promotion et de commercialisation des produits de cuivre dans le quartier artisanal de Aïn Nokbi, et un projet de valorisation des produits du terroir de la région. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page