Éco-Business

Fès Meknès : 150 MDH pour la généralisation du préscolaire

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les responsables de la Région Fès-Meknès mettent les bouchées doubles pour mener à bien le programme de généralisation du préscolaire dans la région. Une enveloppe de 150 millions de DH est mobilisée pour la réussite de ce chantier social.  Détails.

Que ce soit à Fès, Meknès, Taounate ou encore à Boulemane, la Région Fès-Meknès passe à la vitesse supérieure pour ce qui est de la réalisation de son programme de généralisation du préscolaire dans ses provinces. Nécessitant une enveloppe de 150 MDH, dont 39,7 MDH assurés par la Région, ces projets, réalisés en partenariat avec le ministère de l’Éducation et l’Initiative nationale de développement humain (INDH), relèvent de l’axe dédié à la «réduction du déficit social et des inégalités territoriales».


Dans ce cadre, la province de Taounate a connu la programmation de 40 unités, pour une enveloppe de 13,2 MDH. Ces structures d’enseignement préscolaire, qui sont en cours de réalisation, profiteront à terme à 2.000 enfants, annuellement. Depuis 2019, un total de 180 projets, relatifs à l’enseignement préscolaire, ont été programmés dans la province, avec un investissement estimé à plus de 51 MDH.

Quant à la province de Boulemane, elle a connu l’implantation de 87 unités préscolaires en 2019 et la programmation de 295 autres pour 2020. Depuis son lancement en 2005, l’INDH s’est investie dans l’accompagnement des actions et des projets à caractère social à Boulemane, avec un accent particulier sur le renforcement de l’offre d’infrastructures scolaires. Pas moins de 160 projets ont été réalisés, à cet effet, durant cette période, pour un montant total de plus de 59,71 MDH. Concernant la province de Sefrou, trois unités d’enseignement préscolaire, d’un coût global de 645.000 DH, ont été lancées cette année et 28 autres structures, ayant mobilisé une enveloppe budgétaire de 9,22 MDH, seront ouvertes à la rentrée, au profit de onze communes territoriales.

À Moulay Yaacoub, une enveloppe budgétaire de 24,61 MDH a été affectée à l’enseignement préscolaire, en vue de la création de 107 unités, pour la période 2019-2021.Ces unités éducatives, gérées par la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS), ciblent un total de 2.663 enfants. Réalisés dans le cadre de l’INDH, ces établissements tendent à renforcer les capacités cognitives et sociales des enfants et des générations montantes, à renforcer l’offre préscolaire et à améliorer la qualité de l’éducation dans la province.

Trois unités ont été réalisées en 2019 avec un budget global estimé à 7 00.000 DH, au profit de 63 élèves et quelque 39 autres sont en cours de réalisation, pour un investissement de 10,71 MDH au bénéfice de 975 enfants. Les responsables de la Division de l’action sociale (DAS) ont fait état de la programmation, en 2021, de 65 unités d’enseignement préscolaire, pour un coût de 13,2 MDH, lesquelles structures profiteront à 1.625 enfants de diverses communes de la province.

Au titre des années 2019 et 2020, 62 projets ont été menés à terme dans le cadre du programme d’impulsion du capital humain des générations montantes de la phase III de l’INDH, dans la province, avec une enveloppe budgétaire de 26,92 MDH. Il faut rappeler que la tutelle a lancé plusieurs projets destinés à élargir l’offre scolaire universitaire et à généraliser l’enseignement préscolaire dans la région, pour un coût global de 600 MDH, dont 400 MDH financés par le ministère et 200 MDH par le Conseil régional. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page