Éco-Business

Fès : les investissements touristiques reprennent

La Délégation régionale du tourisme de Fès-Meknès dresse un bilan de la situation du tourisme et des investissements touristiques durant le premier semestre 2021. Nécessitant une enveloppe de 694,6 MDH, 13 unités touristiques d’une capacité de 1.316 lits sont en cours de réalisation au titre de cette année.

Malgré la crise Covid-19, Fès a maintenu son rythme d’investissement touristique depuis 2019. C’est ce qui ressort du dernier rapport dévoilé par la Délégation régionale du tourisme de Fès-Meknès dressant le bilan de la situation du tourisme et des investissements touristiques durant le premier semestre 2021. Les projets réalisés courant 2020 étaient au nombre de neuf unités touristiques d’une capacité de 184 lits, et ont nécessité une enveloppe budgétaire de 118,9 MDH. Assorties d’une enveloppe de 694,6 MDH, 13 unités touristiques d’une capacité de 1.316 lits sont en cours de réalisation au titre de cette année.


Les responsables de la délégation régionale du tourisme ont fait état de 26 unités touristiques en cours d’étude. Nécessitant une enveloppe budgétaire de 641,7 MDH, ces derniers permettront d’augmenter la capacité d’accueil de la région de 1.888 lits. L’étude réalisée par la délégation relève l’absence de certains types d’hébergement dans la province (clubs touristiques entre autres).

Au titre du premier semestre 2021, la ville de Fès a vu la création de deux unités d’hébergement touristique (3 étoiles) d’une capacité de 174 lits et de deux maisons d’hôtes d’une capacité de 20 lits. Actuellement, la préfecture de Fès dispose de 39 unités d’hébergement touristique classées d’une capacité d’accueil de 7.019 lits. Les unités non classées sont, elles, au nombre de 77 pour une capacité d’accueil de 1.320 lits.

Durant les 4 premiers mois de 2021, les arrivées touristiques dans la préfecture de Fès ont enregistré une diminution de 57%, avec 39.640 touristes contre 92.718 en 2020. Concernant les nuitées touristiques, celles-ci sont passées de 184.811 en 2020 à 107.481 en 2021, enregistrant ainsi une diminution de 42%. Durant cette période, le taux d’occupation est passé de 35% à 29%, soit une diminution de 17%. Contrairement à la baisse des indicateurs de l’activité touristique dans la ville, on constate que la durée moyenne de séjour a enregistré une hausse de 36%, passant de 1,99% en 2020 à 2,71% en 2021. Durant les 4 premiers mois de 2021, la part des touristes résidents a atteint 93%, contre 7% pour les non-résidents. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page