Éco-Business

Export : l’ASMEX affine son approche régionalisée

L’ASMEX a tenu son premier Conseil des Régions à Marrakech. L’Association prépare la feuille de route pour la dynamique régionale des exportations. Les 11 délégués régionaux désignés par l’organisation pour être ses relais au niveau des régions font le point sur les grandes lignes de leurs plans d’actions.

Les exportateurs s’alignent sur l’approche régionalisée de promotion du produit «Made in Morocco». Suite à la signature, en 2009, d’une convention avec la Fédération des Chambres de commerce marocaines de commerce, d’industrie et des services et le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, l’Association marocaine des exportateurs a organisé, le 14 juin à Marrakech, le premier Conseil des Régions de l’ASMEX. L’occasion pour l’organisation représentative des exportateurs marocains de présenter les grandes lignes de son plan stratégique des régions. Dévoilé par le président de la commission «Dynamique régionale» de l’ASMEX, Adil Zaidi, ce plan d’action a pour but de réussir le défi de la croissance économique régionale et nationale, dont les contours ont été tracés dans le rapport de la Commission spéciale sur le modèle de développement et qui prévoit de porter le nombre d’entreprises exportatrices de 6.000 à 12.000 à l’horizon 2035.


«Ce premier Conseil régional permettra de renforcer la synergie inter-régionale et régions – Centre avec la remontée des besoins des territoires pour une stratégie nationale qui a pour objectif de réussir la relance post-Covid-19 et le développement de l’offre exportable nationale à travers des régions économiquement productives», a souligné Zaidi.

Cette démarche représente, selon lui, «une grande première qui donnera une nouvelle dimension régionale et une dynamique importante aux exportations marocaines. L’originalité de l’approche est qu’elle est inclusive car elle va émerger des régions pour rayonner au niveau national et ainsi s’étendre aux marchés internationaux». Cette nouvelle philosophie prône une approche novatrice. «Il ne s’agit plus de considérer que les exportateurs intrinsèques, mais de donner à toutes les entreprises une vocation et une dimension exportatrice», a ajouté le président de la commission «Dynamique régionale» de l’ASMEX.

«Cette rencontre est le couronnement de tous les efforts déployés par l’ASMEX et la Fédération des Chambres marocaines de commerce et d’industrie sous la houlette du ministère de tutelle pour fédérer, soutenir et accompagner les opérateurs économiques dans les différentes régions du Maroc dans leur activité export existante et potentielle», a déclaré Hassan Sentissi El Idrissi, président de l’ASMEX.

Les données révélées par une précédente étude de l’ASMEX confirment l’ampleur du potentiel qui reste à exploiter :
un gisement d’au moins 15 milliards de dirhams qui pourrait grandement profiter à l’économie nationale! C’est pourquoi, après une tournée effectuée auprès des opérateurs dans les 12 régions du pays, l’Association a désigné une équipe de délégués régionaux qui iront directement à la rencontre des acteurs économiques de leurs régions toutes tailles confondues pour écoute leurs souhaits et répondre à leurs besoins à travers des actions concrètes et un plan d’action que pilotera l’ASMEX sur les prochains mois, est-il annoncé. 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page