Éco-Business

Essais et certification automobile : enfin, un centre de tests digne de ce nom!

Le groupe français Utac Ceram et l’allemand FEV Group viennent de conclure un partenariat pour la création d’un centre d’essais automobile, premier du genre en Afrique. Au regard de la réputation et de l’expertise technique de ces deux groupes spécialisés dans les tests, l’homologation et la certification dans l’industrie automobile, ce futur centre sera un énième atout pour toute la filière automobile nationale.

Le Maroc aura bientôt un centre d’essais digne de ce nom, et même premier du genre en Afrique. L’annonce a été faite par la MAP et elle découle d’une joint-venture signée entre le groupe français Utac Ceram et l’allemand FEV Group. Les deux parties vont travailler de concert pour construire ce centre et le finaliser d’ici 2021, avec un programme de formation dédié et le recrutement de «100 collaborateurs d’ici à cinq ans», indique la même source. À n’en pas douter, une telle structure, aussi pointue techniquement, requiert des spécialistes hautement qualifiés pour évaluer et statuer sur la viabilité de composants automobile ou des véhicules eux-mêmes.


Ce nouveau centre sera érigé à Oued Zem, à 150 kilomètres de Casablanca et comptera une piste de tests routiers de 4 km, ainsi que des bancs d’essais pour tester l’endurance, la fiabilité et les liaisons au sol. En revanche, aucune information n’a filtré sur le coût de cet investissement, ni sur la présence de rampe de crash-tests. Pourtant, Utac Ceram est le seul à disposer d’un centre d’essais officiel Euro NCAP en France et ses laboratoires d’essais implantés au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Russie, en Chine et au Japon, sont parmi les meilleurs au monde et même certifiés ISO 17025.

Pour rappel, le royaume compte déjà quelques centres spécialisés dans les tests et l’ingénierie automobile, et notamment la validation de pièces. C’est le cas du Cetiev qui sert, entre autres, au Centre national d’essais et d’homologation (CNEH), mais aussi au groupe PSA.

À Khouribga, un centre d’essais basé sur une superficie de 150 ha avait été annoncé en 2018 et devait servir à des essais de synthèse, de roulage, d’analyse et de validation de pièces, également pour le compte des constructeurs et équipementiers automobiles présents au Maroc comme Renault et PSA. Bien qu’il ne s’agisse ni de l’arrivée d’un nouveau constructeur automobile, ni de l’implantation d’un énième équipementier, l’annonce d’un tel projet est incontestablement une bonne nouvelle pour l’industrie automobile et même un joli point marqué par le département de Moulay Hafid Elalamy. Une bonne nouvelle dans le sens où «cette activité représente une étape majeure dans la construction de la filière automobile au Maroc», indiquent les deux groupes dans un communiqué conjoint. Le même document avance, à juste titre, que la création de ce centre aura «un effet d’entraînement sur le développement de l’ingénierie et de la R&D en Afrique, et tout particulièrement au Maroc». 

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page