Éco-Business

Eric Fulcheri : “L’offre hybride se développe encore assez prudemment sur le marché marocain” (1/2)

Eric Fulcheri
DG d’Arval Maroc

La mobilité durable, plus connue sous le nom de mobilité électrique, est à la mode un peu partout dans le monde. A côté des constructeurs automobiles, qui rivalisent de références écologiques, les loueurs de voitures se sont également rués sur ce créneau très porteur où ils proposent plusieurs offres, pour aider les entreprises à «verdir» leurs flottes et diminuer leurs émissions de CO2. C’est notamment le cas d’Arval, du Groupe BNP Paribas, dont le directeur général au Maroc, Eric Fulcheri, nous parle de la stratégie qu’ils ont mise en place, des offres déployées et du marché marocain de la mobilité électrique.

Quelle est la position d’Arval, leader mondial de la location longue durée (LLD), sur la mobilité durable, à laquelle recourent de plus en plus les entreprises pour baisser leurs empreintes carbone ?
La mobilité durable fait partie des préoccupations fondamentales du Groupe Arval, à l’instar du Groupe BNP Paribas dont il fait partie. La stratégie RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) du Groupe représente une composante principale du plan «Arval Beyond», le programme stratégique de l’entreprise à l’horizon 2025, qui a pour but d’atteindre des objectifs ambitieux dans le cadre de la mobilité durable. Dans ce sens, plusieurs mesures ont été prises par Arval, depuis quelques années, notamment pour la promotion de la mobilité durable en proposant des offres alternatives (Mobility App, Vélo électrique, Autopartage) et des clauses RSE intégrées dans tous les nouveaux contrats ; mais également pour l’accélération de la transition vers une mobilité bas carbone, en réduisant l’impact environnemental des flottes louées, en sensibilisant et en partageant les meilleures pratiques environnementales auprès de ses clients.

Avez-vous une stratégie de mobilité durable, si non dans quel cadre stratégique la solution mobilité durable est-elle intégrée chez Arval ?
Comme cité auparavant, le programme «Arval Beyond» traite profondément de la mobilité durable via des offres appropriées, des leviers, des processus et une approche de digitalisation globale. Donc oui, la stratégie de mobilité durable fait partie intégrante de notre quotidien et de notre stratégie.

Quels sont les objectifs de cette stratégie RSE et quelle est la place qui y est accordée à la mobilité durable ?
Cette stratégie RSE repose sur des objectifs concrets en termes de mobilité durable. C’est ainsi qu’à l’horizon 2025 : 100% des filiales Arval dans les différents pays devront offrir des solutions de mobilité durable à leurs clients; 100 % véhicules électrifiés (full électriques, hybrides et à pile à combustible) dans la flotte mondiale mise en location par Arval ; neutralité carbone de la flotte des collaborateurs Arval en réduisant nos émissions de CO2 et en compensant entièrement toutes les émissions résiduelles ; 30% de réduction des émissions de CO2 sur la flotte louée totale du Groupe par rapport à 2020.

Offrez-vous une ou plusieurs solutions de mobilité durable ?
Absolument, l’objectif principal du plan «Arval Beyond» est de promouvoir la mobilité durable avec un impact positif via le développement de 4 typologies d’offres. La première offre, baptisée «MOBILITÉ 360°», offre aux clients de multiples options de mobilité durable pour aller d’un point A à un point B : vélos, scooters, covoiturage, etc. La seconde offre, c’est «CONNECTÉ ET FLEXIBLE». Elle propose à nos clients des solutions simples et connectées: applications pour les conducteurs, portails pour les gestionnaires de flottes, services embarqués, etc. La troisième offre est «GOOD FOR YOU, GOOD FOR ALL».

C’est une offre qui s’appuie sur notre expertise pour aider nos clients à protéger notre environnement et à contribuer à la prévention des risques routiers. Enfin, notre quatrième offre, dénommée «ARVAL INSIDE», apporte l’expertise d’Arval à ses partenaires pour co-concevoir des offres innovantes et différenciées.

Bref, nous proposons plusieurs solutions dans différents pays, en fonction de la maturité de ces derniers, en allant d’une offre «Multimodale» intégrant plusieurs modes de transport avec des solutions digitales appropriées pour les pays les plus avancés, à des solutions plus communes d’autopartage, de promotion de véhicules hybrides et électriques ainsi que du conseil et de l’accompagnement dans la transition énergétique et d’autres problématiques environnementales.

Quels sont les types de véhicules de mobilité durable (hybrides, électriques, hydrogènes) qui figurent actuellement dans votre flotte de location ?
Tous ces types de véhicules figurent dans le catalogue du Groupe Arval. D’ailleurs, à l’heure actuelle, un tiers des véhicules livrés au sein du groupe sont des véhicules «électrifiés» et 11% sont des véhicules «full électriques», ces taux étant en augmentation constante. Le travail qui reste au niveau local est d’adapter l’offre en fonction des spécificités des marchés en termes d’infrastructures et de l’offre de la part des constructeurs.

L’exemple du Maroc à ce jour nous impose de faire le focus sur les véhicules hybrides, seule alternative crédible à nos yeux, à court et moyen termes, au diesel (qui domine le marché actuellement et qui est voué à disparaître), et en attendant que les conditions de déploiement des véhicules électriques (offre, infrastructure de recharge, écosystème d’après-vente, incitations publiques…) soient réunies au sein du Royaume.

Peut-on avoir une idée sur les profils des entreprises, en général, et marocaines, en particulier, qui louent ces types de véhicules ?
Les véhicules hybrides au Maroc sont particulièrement prisés par les entreprises multinationales, qui ont des objectifs et des politiques internes concernant la transition énergétique. L’ensemble des entreprises marocaines suivront sans doute dans les années à venir.

Des leviers et des supports gouvernementaux pourraient d’ailleurs permettre d’accélérer cette transition. Parmi elles, le secteur pharmaceutique nous semble être particulièrement avancé dans cette démarche et Arval accompagne d’ailleurs un grand nombre d’entreprises dans ce secteur.

Que visent exactement vos clients à travers l’achat de cette solution ?
Cela peut différer d’une entreprise à une autre en fonction de leur «Car Policy», mais la réduction du CO2 émis par leurs flottes et la réduction de l’empreinte environnementale reste un objectif commun. Les émissions de CO2 étant directement liées à la consommation de carburant, cette transition a par ailleurs des avantages économiques, surtout quand les prix du carburant «s’envolent» comme nous le constatons actuellement. Il y a parfois également un enjeu d’image et d’innovation au travers du «verdissement» de la flotte automobile des entreprises.

Comment votre solution mobilité durable est-elle intégrée dans leur bilan carbone ?
Nous proposons une solution totalement intégrée dans le bilan carbone de nos clients. Il s’agit de financer, via des programmes internationaux, des initiatives permettant de compenser le CO2 émis par la flotte du client annuellement. Nous accompagnons nos clients qui le souhaitent dans ce sens.

D’ailleurs, nous nous sommes engagés pour compenser le CO2 émis par la flotte des collaborateurs d’Arval Maroc à partir de cette année. Enfin, Arval Maroc s’est engagé dans un programme «1 tree per electrified vehicle», ainsi chaque véhicule hybride ou électrique livré à nos clients est associé à la plantation d’un arbre dans un programme de reforestation sur le territoire marocain.

Que faut-il, à votre avis, pour dynamiser la mobilité électrique sur le marché marocain ?
Le marché marocain est dynamique, et l’offre hybride s’y développe encore assez prudemment, notamment, car elle n’existe pas encore dans toutes les marques et est essentiellement basée sur une motorisation thermique «essence».

Comme je l’ai précisé, auparavant, des leviers gouvernementaux pourraient accélérer cette tendance du marché, d’autant plus que pour des raisons intrinsèques à l’industrie automobile mondiale, l’offre de motorisation diesel va rapidement disparaître.

De notre côté, nous exerçons au quotidien notre rôle de conseils et d’expert pour accompagner nos clients et leur expliquer les avantages et inconvénients de chacune des solutions. Le choix final revient au client. Arval est fier d’être actuellement le leader en termes de véhicules hybrides parmi les entreprises de location longue durée (LLD) marocaines.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page