Éco-Business

En vidéo : la première usine Edita Food Industries hors Égypte inaugurée au Maroc

Une nouvelle phase de développement est actée pour l’égyptien Edita au Maroc, à travers le lancement de la première unité de production de l’opérateur agro-alimentaire hors égypte, grâce à une joint-venture avec Dislog Group. 

C’est un nouveau tournant stratégique pour le groupe égyptien Edita au Maroc. Déjà présent dans le Royaume depuis 2019, grâce au réseau de distribution de Dislog, le spécialiste égyptien du biscuit passe à la vitesse supérieure en lançant sa première usine hors Egypte, en partenariat avec le groupe marocain présidé par Moncef Belkhayat.

«Notre objectif est de nous lancer en affaires dans des pays qui partagent nos valeurs et notre potentiel économique, et le Maroc est la première étape dans la réalisation de cet objectif», déclare Hani Berzi, président d’Edita, lors de l’inauguration officielle de l’unité de production située à Berrechid. Organisée hier, la cérémonie a aussi connu la présence du ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, de l’ambassadeur d’Egypte au Maroc, Yasser Ossman, du président de Dislog Group, Moncef Belkhayat, ainsi que du président d’Edita, Hani Berzi.

Une JV gagnante

Détenue et gérée par Edita Food Industries, la joint-venture (JV) mise en place par Edita et Dislog Group, la nouvelle entité de production sera donc chargée de la fabrication locale des marques de biscuits d’Edita. Elle profitera aussi du large réseau de distribution de produits de grande consommation de Dislog ayant une large couverture sur l’ensemble des canaux sur le territoire national, qui atteint plus de 72.000 points de vente.

«Cette JV maroco-égyptienne gagnant-gagnant contribuera au renforcement de notre souveraineté alimentaire et industrielle, au développement de l’export et à la dynamisation de la région de Berrechid en offrant des opportunités d’emploi à ses jeunes. Ce partenariat, que nous avons soutenu, a su capitaliser sur les atouts du secteur agroalimentaire marocain» déclare le ministre dans son discours inaugural.

De son côté, Moncef Belkhayat, Président du conseil d’administration de Dislog Group et d’Edita Maroc, assure que «nous sommes extrêmement heureux de lancer, pour la première fois, des opérations d’implantation d’usines d’Edita à l’étranger au Maroc comme premier pays. C’est une usine qui répond aux meilleurs standards de qualité pour fabriquer des produits de snacking. Aujourd’hui notre partenariat avec Edita s’étend aussi à la distribution de ces produits et nous permet d’être un partenaire solide avec Edita. Ensemble, notre partenariat contribuera à renforcer la notoriété d’Edita Maroc dans le Royaume et à  explorer de nouvelles opportunités du marché des collations alimentaires en plein essor au Maroc, évalué à environ 500 millions de dollars».

Par la même occasion, Belkhayat a félicité les équipes des  deux partenaires, pour ce partenariat qui apportera des investissements supplémentaires pour lancer de nouveaux produits dans l’avenir.

Un plan d’investissement  conséquent

Justement, le lancement d’Edita Food Industries a nécessité un investissement de 203 MDH pour la première étape d’installation qui a permis la création de 300 emplois directs et 400 indirects. Il est prévu, par ailleurs, que cet investissement devienne plus conséquent dans les prochaines années.

En effet, en présence du ministre de l’Industrie et du commerce, les deux groupes ont signé un nouvel accord de 170 MDH supplémentaires permettant la création de 400 emplois directs et indirects, qui actera une seconde phase d’extension de l’usine Edita Maroc de 12.000 m². «En collaboration avec nos partenaires marocains, nous sommes impatients de capitaliser sur la dynamique de croissance de l’économie marocaine grâce à sa population majoritairement jeune, à qui nous présenterons des produits innovants et surtout adaptés à leur goût», affirme ainsi le président d’Edita, Hani Berzi.

Rappelons que l’usine a entamé ses activités commerciales en décembre 2021 et produit actuellement trois variantes des marques phares «HOHOs». à travers cette implantation, Edita Maroc établit les bases d’une expansion future dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, et accompagne la transformation d’Edita en une institution multi-pays. En égypte, Edita fabrique, commercialise et distribue une gamme de produits de biscuits, y compris des gâteaux emballés, des pâtisseries, des biscottes, des gaufrettes, ainsi qu’une sélection de produits de confiserie/friandise.

Le portefeuille de marques de la société comprend des marques connues telles que Todo, Molto, Bake Rolz, Bake Stix, Freska, Oniro, et MiMix.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page