Éco-Business

Efficacité énergétique en Afrique : la grand-messe du secteur se réunit ce mois de septembre

AOB Group et l’AMEE organisent les 22 et 23 septembre la 7e édition des Rencontres africaines de l’efficacité énergétique. Elle connaîtra la présence d’une vingtaine de pays africains. 

La 7e édition des rencontres africaines de l’efficacité énergétique sera organisée les 22 et 23 du mois en cours à Casablanca, par AOB Group et l’AMEE. Elle connaîtra la présence de représentants de plus de vingt pays africains membres de l’Union des associations africaines du froid et de la réfrigération U3ARC. A noter que cette dernière tiendra le 23 septembre son assemblée générale pour la première fois au Maroc. Cette 7e édition est placée sous l’égide du ministère de la Transition énergétique et du développement durable, et bénéficie également du soutien de l’Association marocaine des professionnels du froid ainsi que du Réseau panarabe de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables (RCREEE) regroupant 17 pays arabes.

A noter dans ce sens que ledit réseau va exposer une étude datée de 2021 sur l’énergie dans la région. L’événement traitera de thèmes fortement d’actualité liés à l’importance de l’économie pour une industrie durable et sobre en énergie. Les experts conviés exposeront les nouveautés techniques et normatives concernant l’audit du froid, la certification Certicold de la chaîne du froid et les solutions & technologies existantes sur le marché. Seront également débattus les défis de la chaîne de froid dans le transport, l’agroalimentaire et le pharmaceutique.

Cette édition sera l’occasion de mieux faire valoir les métiers du froid dans l’économie marocaine et africaine à travers, notamment, la formation et la sensibilisation des parties prenantes ainsi qu’une réglementation favorable qui concilie les aspects environnementaux et sociétaux. L’un des messages importants, que compte lancer le président de U3ARC, Madi Sakandé, et ses pairs, a trait à la problématique de la commercialisation des produits obsolètes et énergivores sur le marché africain.

En plus du soutien du ministère de l’Énergie, de celui de l’Industrie, de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), de la CGEM, les Rencontres africaines de l’efficacité énergétique bénéficient aussi du soutien du patronat ivoirien CGECI et de l’Institut pour un développement durable global (IGSD), think tank américain basé à Washington. Elle compte également, parmi ses partenaires, les institutions financières, Bank Of Africa et Tamwilkoum, l’AMDIE, les Eaux minérales d’Oulmès, le fournisseur marocain leader dans les systèmes de climatisation VENTEC et la SMAEF, acteur spécialisé dans la réduction de l’énergie industrielle.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page