Éco-Business

Driss Fedoul: les conséquences de la crise sur Wafasalaf

Driss Fedoul. Membre du directoire et directeur du pôle commercial et marketing/communication de Wafasalaf.

Wafasalaf a récemment lancé une action en faveur de sa clientèle fonctionnaire de la Santé publique en leur reversant l’équivalent des prélèvements effectués en janvier à hauteur de 1000 DH par client. Driss Fedoul, membre du directoire et directeur du pôle commercial et marketing/communication de Wafasalaf nous en dit plus. Il fait aussi le point sur les actions menées tout au long de la crise de la Covid-19 par le spécialiste du crédit.


Wafasalaf vient d’annoncer une action en faveur de ses clients fonctionnaires de la Santé publique. De quoi s’agit-il au juste?
Les clients ayant bénéficié de cette action sont les fonctionnaires de la Santé publique, détenteurs d’un crédit ou de plusieurs crédits en cours avec Wafasalaf et dont les prélèvements s’effectuent à la source auprès de la DDP. La somme qui leur a été reversée par virement sur compte bancaire ou par mise à disposition au niveau du réseau Wafacash, correspond au montant équivalent à l’échéance ou aux échéances prélevées sur le mois de janvier 2021, à hauteur de 1.000 DH par client.

Pourquoi, spécialement, les fonctionnaires de la Santé ?
Notre pays a fait face et continue aujourd’hui encore à affronter la crise sanitaire mondiale. Les professionnels de la Santé, tout particulièrement, ont été en première ligne face à la pandémie en manifestant une mobilisation et une prise de risque au quotidien pour protéger leurs concitoyens. Wafasalaf a le plaisir de compter parmi ses clients fidèles, un nombre important de fonctionnaires dans le secteur de la santé. Il était important pour nous de leur exprimer notre solidarité, notre reconnaissance et notre soutien.

Quelles ont été les mesures déployées par Wafasalaf pour faire face à la crise sanitaire ?
Wafasalaf a déployé, depuis le début de la crise sanitaire, une série d’actions visant à protéger ses clients en leur facilitant l’accès à ses services à distance, qu’il s’agisse de demandes de prêt, de reports de mensualité ou d’actes de service après-vente. L’une des premières actions déployées a été la mise en place d’un dispositif souple et sécurisé pour la réception et le traitement des demandes de report sans que les clients aient à se déplacer. Ainsi, un formulaire a été développé sur notre site internet permettant un traitement fluide des demandes reçues. Nous nous sommes engagés et continuons aujourd’hui encore à être à l’écoute de nos clients touchés de plein fouet par la crise pour mettre en place les solutions idoines et adaptées à chacun. Nous avons également lancé le produit «Salaf click» la première solution sur le marché du crédit à la consommation, à être 100% en ligne. Nos clients, salariés et ceux exerçant une profession libérale, peuvent grâce à ce produit, souscrire à un prêt personnel depuis n’importe quel terminal connecté : la simulation, la signature du contrat et le financement, tout est assuré à distance sans aucun déplacement en agence. Enfin, dans la continuité de notre engagement pour le mieux vivre de nos clients, Wafasalaf a lancé un service de « Téléconsultation médicale » en partenariat avec Wafa Ima Assistance, assureur de référence du groupe Attijariwafa bank. Ce service unique sur la place, a été pensé pour répondre aux contraintes de la crise sanitaire. Il est proposé aux clients de Wafasalaf ayant souscrit un prêt personnel avec assistance. Il leur permet de bénéficier d’une consultation à distance en audio ou visioconférence via un numéro dédié. Ce service a été offert gratuitement aux clients pendant toute la période de confinement. À côté de ces actions en faveur de nos clients, Wafasalaf s’est mobilisée pour garantir la sécurité de ses 900 collaborateurs, en mettant en place une série d’actions centrées sur la prévention, la distanciation et le respect des gestes barrières.

Quelles ont été les conséquences de cette crise sur les performances de Wafasalaf et sur les emplois ?
Consciente de son rôle d’employeur responsable et d’entreprise citoyenne, Wafasalaf a maintenu la totalité des emplois. En effet, protéger nos collaborateurs, préserver leur emploi et revenus a été pour nous un impératif et un véritable leitmotiv. Dès le début de la crise sanitaire, Wafasalaf a mis en place le télétravail pour plus de 70% de ses effectifs. Au niveau des agences, un roulement entre les équipes a été mis en place avec des mesures sanitaires strictes pour protéger nos collaborateurs et nos clients (mise à disposition du gel hydro alcoolique, distribution de masques, aménagement des agences en plexiglas, mise en place de files d’attente en agence). Un dispositif de communication et de sensibilisation a également été déployé en force (affichage des mesures de prévention sur tous les sites, charte de télétravail, notes régulières du top management). Concernant nos performances, la crise sanitaire que nous traversons a véritablement perturbé l’ensemble du tissu économique y compris le secteur du crédit à la consommation. Dès la reprise en juillet dernier, nous avons mobilisé tous les efforts pour maintenir l’accessibilité de nos offres et produits. L’année 2020 s’est clôturée avec le maintien du leadership de Wafasalaf.

Comment Wafasalaf entend-elle poursuivre sa mobilisation pour participer à l’effort collectif face à cette crise ?
Notre signature «Dima Maak» est un engagement sincère. En tant qu’entreprise citoyenne et leader de son secteur, nous engageons tous les efforts nécessaires pour être au plus près de nos clients et à l’écoute de leurs besoins. Nous avons déployé depuis le début de la crise un nombre important d’actions et nous continuerons à engager de nouvelles initiatives, grâce à des équipes mobilisées, sensibles et attentives à la satisfaction de ses clients.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page