Éco-Business

Des avancées majeures pour préserver les ressources hydriques

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Depuis sa mise en œuvre en 2008, le Plan Maroc vert a impulsé une dynamique sans précédent en matière de généralisation des techniques d’irrigation économes en eau, d’extension des superficies irriguées et de promotion du partenariat public-privé.

Fin 2018, la superficie couverte par l’irrigation localisée devrait atteindre 590.000 hectares. Les retombées positives de ces transformations des systèmes d’irrigation se font d’ores et déjà ressentir, avec une nette amélioration de la productivité des terres irriguées, une augmentation des revenus des exploitations agricoles ainsi que des économies d’eau réalisées, qui avoisinent 1,6 milliard de mètres cubes chaque année.


Pour rappel, le département de l’Agriculture mène une politique active d’investissement et de réforme pour la préservation et la valorisation de l’eau ressource à travers trois programmes majeurs: le programme national d’économie de l’eau en irrigation, qui ambitionne de reconvertir 550.000 ha de terres irriguées à l’irrigation localisée, pour 37 MMDH; le programme d’extension de l’irrigation sur 160.000 ha de terres dominées par les barrages existants ou en cours de construction, pour un coût qui s’élève à près 21,5 MMDH; le programme de promotion du partenariat public-privé dans le financement, la construction et la gestion des systèmes d’irrigation.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page