Éco-Business

De nouvelles recrues pour le programme Elite

Après le lancement en grande pompe de la première cohorte d’entreprises en avril dernier, la Bourse de Casablanca a dévoilé, hier à Casablanca, les noms de 12 nouvelles entreprises qui intègrent le programme Elite. Ces dernières bénéficieront d’une aide à la préparation et à la structuration de la prochaine étape de leur croissance.

Elite atteint un nouveau niveau de maturité sur le marché marocain. Après le lancement en grande pompe de la première cohorte d’entreprises en avril dernier, la Bourse de Casablanca confirme une nouvelle fois sa volonté d’arrimer la PME au marché financier, en levant le voile hier à Casablanca sur les noms de 12 nouvelles entreprises qui intègrent le programme Elite (Cf liste intégrale).


Cette nouvelle cohorte bénéficiera, à l’instar de la première, d’une aide à la préparation et à la structuration de la prochaine étape de leur croissance, ceci à travers l’accès à des opportunités de financement à long terme. Le programme international assure en effet un accompagnement des entreprises non cotées afin de leur donner la possibilité d’accéder, dans les meilleures conditions, au marché financier. Il s’adresse de surcroît aux entreprises ambitieuses qui présentent «un business model solide, une stratégie de croissance claire et un réel besoin en financement», explique-t-on auprès de la Bourse de Casablanca. En intégrant le programme Elite, les 12 nouvelles entreprises bénéficient d’un certain nombre d’avantages. Elles intègrent de fait un écosystème dynamique qui soutient et favorise l’innovation, l’entrepreneuriat et la croissance, disposent d’un accès sur-mesure à un réseau de conseillers locaux et internationaux, d’investisseurs, d’experts, d’entrepreneurs et d’entreprises cotées et s’engagent avec la communauté des investisseurs pour faciliter l’accès au capital via une palette d’options différentes en fonction des besoins de l’entreprise.

Les entreprises développent, également grâce à cet accompagnement, une expertise qui permet de faire progresser l’entreprise et de prendre des décisions de financement. Elles accèdent également à une plateforme interactive pour améliorer le profil professionnel   et partagent leurs expériences avec les autres entreprises ayant des objectifs et des aspirations de croissance similaires.

Premiers succès
La deuxième cohorte d’entreprises qui vient d’être dévoilée devrait suivre les traces des 12 entreprises qui l’ont précédée. Huit mois après leur intégration dans le programme Elite, ces entreprises ont déjà entamé la 1re phase du programme, composée de 6 modules sélectionnés et adaptés en fonction des spécificités et des besoins des entreprises mais également de l’économie marocaine. Ces modules,  permettent aux entreprises de bénéficier d’un accompagnement adapté à leurs besoins.

«À ce jour, les entreprises de la 1re cohorte d’Elite ont déjà assisté à trois modules relatifs aux stratégies de croissance au Maroc et à l’international, à l’organisation et gouvernance d’une entreprise en croissance, à l’établissement d’un business plan d’ici mai 2017», explique-t-on auprès de la Bourse de Casablanca. Trois autres formations sont programmées dans les prochains mois et s’articuleront autour de l’évaluation d’entreprises, des différentes options de financement et de l’equity story. Cette deuxième cohorte devrait suivre les traces des premières entreprises ayant bénéficié de ce programme pour in fine assurer la création d’un écosystème «bâti autour de l’entreprise et visant à soutenir et favoriser l’innovation, l’entrepreneuriat et la croissance», soit une des principales ambitions de ce programme.


Luca Peyrano,
Directeur Europe continentale, marchés principaux- LSEG

« En  peu de temps, Elite Maroc a accompli tant de choses, non seulement en accueillant des entreprises, mais aussi en réunissant la communauté des investisseurs et des conseillers pour soutenir ces entreprises. Le retour des entreprises de la première cohorte formée en avril dernier est très positif, notamment sur les avantages de l’adhésion à un réseau local stimulant et unique.

Karim Hajji,
Directeur général de la Bourse de Casablanca

«Au Maroc, notre tissu économique est composé de belles entreprises qui œuvrent chaque jour à consolider leur développement. Avec Elite, nous apportons à ces entreprises une approche innovante d’accompagnement pour qu’elles acquièrent les moyens leur permettant de répondre aux exigences du marché financier, et par conséquent d’accéder à toutes les sources de croissance».


Les entreprises qui composent cette deuxième vague sont:

Agro Juice Processing (industrie agro-alimentaire)

Al Karama (production d’eau en bouteille)

Bricoma Holding (grande distribution)

Burintel (équipements informatique et nouvelles technologies)

CMGP (irrigation)

Le Comptoir métallurgique du Maroc (négoce et distribution de matériel BTP)

Cubamar/ Decora (fabrication et distribution de menuiserie)

Générale de projets (revêtements sols, murs et façades)

Gharb papier et carton (fabrication d’emballages en carton ondulé)

Madec (distribution de produits de grande consommation)

Professional Labo (commerce de gros et distribution de fournitures et matériels de laboratoires)

Soremar Holding (électronique maritime)

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page