Éco-Business

Dakhla-Oued Eddahab : des circuits touristiques spécifiques à l’artisanat

Dans le cadre du programme de développement intégré de la région, Dakhla-Oued Eddahab a mis en place 34 panneaux de signalisation touristique directionnelle, informative et d’interprétation dans les différents lieux situés le long des circuits touristiques.

Le secteur de l’artisanat dans la région de Dakhla-Oued Eddahab dispose désormais d’un nouveau concept de promotion axé sur des circuits touristiques spécifiques à l’artisanat, en vue de booster l’artisanat local dans la région. Initié par la Délégation régionale du ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, en partenariat avec le Conseil régional, ce projet porte sur la mise en place de 34 panneaux de signalisation touristique directionnelle, informative et d’interprétation dans les différents lieux situés le long des circuits touristiques. Cette signalisation, qui permet aux visiteurs une meilleure indication des circuits touristiques, en plus des explications et descriptions, s’inscrit dans le cadre du programme de développement intégré de la région, mobilisant ainsi une enveloppe budgétaire de 600.000 DH. Ce réseau de panneaux d’orientation et d’information, implantés dans les principales artères de la perle du Sud, porte sur cinq circuits touristiques spécifiques à l’artisanat, à savoir la maroquinerie, la cosmétique, la coupe et couture, la bijouterie et la vannerie. Les panneaux d’interprétation permettront, de leur côté, de découvrir le savoir-faire artisanal de la région, à même de renseigner sur les principaux sites de l’artisanat et les activités artisanales qui y sont exercées, ainsi que leur portée culturelle, civilisationnelle et historique.


Dans ce cadre, la population locale et les touristes marocains et étrangers sont invités à la découverte de l’authenticité du patrimoine local et de la richesse de l’identité culturelle et civilisationnelle de la région, ainsi qu’à l’exploration des principaux sites de production et de commercialisation des produits de l’artisanat. Ils ont également la possibilité de rencontrer des artisans qui recèlent le savoir ancestral et sont dépositaires d’un héritage précieux, véritable prolongement de coutumes et mœurs de la population locale. De même, ces panneaux sont de nature à faciliter l’accès des visiteurs nationaux et étrangers aux espaces de l’artisanat et de l’économie sociale tels que le complexe de l’artisanat, Dar Saniaa (maison de l’artisane), l’ancien souk de la médina et les coopératives, ce qui contribuera à augmenter les ventes et revenus.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page