Éco-Business

Cybersécurité : l’UM6P lance un programme dédié

L’Université Mohammed VI Polytechnique a annoncé le lancement, dès avril prochain, d’un programme professionnel en cybersécurité en partenariat avec EC-Council University, première institution d’enseignement supérieur américaine spécialisée dans ces technologies.

Doter les participants d’une connaissance et d’un savoir-faire de pointe dans le domaine de la cybersécurité. Tel est l’objectif du nouveau programme qui sera lancé, dès avril prochain, par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) en partenariat avec EC-Council University, première institution d’enseignement supérieur américaine spécialisée dans ces technologies.


Basé sur un modèle d’apprentissage inspiré des meilleurs standards du domaine, ce programme axé sur la pratique cible un apprentissage des stratégies, outils et techniques de cybersécurité contribuant à la protection des données et des informations en milieu professionnel. Les participants au programme seront ainsi amenés à utiliser des méthodes de recherche pour enrichir leurs connaissances en la matière, afin d’être en mesure de s’adapter à un contexte mondial où les menaces ne cessent d’évoluer.

L’UM6P souligne qu’à l’issue de la formation, «les participants auront acquis les principales connaissances et compétences nécessaires pour assurer efficacement la sécurité des systèmes d’information en maîtrisant les techniques d’attaque, les méthodes d’identification des menaces et des failles affectant les applications et les systèmes actuels».

Ce programme, qui sera dispensé en ligne, est destiné aux personnes qui désirent devenir des spécialistes de haut niveau en sécurité technique des systèmes d’information, ou à des professionnels du domaine ayant une bonne connaissance des besoins des entreprises mais souhaitant acquérir une meilleure maîtrise technique. Il couvre des domaines variés de la cybersécurité, y compris la sécurité offensive, la sécurité des infrastructures ou encore les techniques d’investigation numériques. D’une durée de 24 mois, le programme comprend, par ailleurs, des «cybersecurity bootcamps», exercices au cours desquels les participants seront confrontés à des simulations d’incidents que les entreprises doivent traiter dans leurs opérations au quotidien. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page