Éco-Business

Covid-19: cinq hôtels d’Agadir ouvrent leurs portes au personnel soignant

Durement impactés par la crise du Covid-19, les établissements classés de la station balnéaire Agadir ont fait preuve de solidarité durant cette période de crise. Cinq unités touristiques ont mis leurs unités touristiques à la disposition du personnel soignant. Il s’agit de l’hôtel Les dunes d’or, Lunja village, Ibis Budget en plus de la résidence Intouriste et l’hôtel Oasis.

Selon l’Association de l’industrie hôtelière d’Agadir (AIHA), ces unités ont déjà commencé à accueillir le personnel médical qui est en première ligne contre la propagation du virus. Aussi, avec l’évolution constatée des cas confirmés de Covid-19 à Agadir, le Comité de veille préfectorale a mobilisé avec ses partenaires locaux un centre d’accueil dans la résidence Louban à Agadir pour recevoir des personnes infectées par le Coronavirus.

Jusqu’à la déclaration de leur guérison, ces patients sont placés en quarantaine pour la surveillance médicale de leur état de santé au sein de cette unité touristique. C’est une équipe chapeautée par la Direction régionale de santé à Agadir qui se charge du suivi médical de cette structure alors que les autres partenaires locaux s’occupent du volet logistique et sécuritaire.

Deux autres centres d’accueil dans le pipe
Cette résidence touristique a accueilli les patients du Covid-19 depuis le samedi 18 avril 2020. Actuellement, la résidence a déjà reçu 8 personnes atteintes du Coronavirus. Par ailleurs, deux autres centres d’accueil sont en cours de préparation selon le Comité de veille préfectoral à Agadir pour lutter contre la propagation du virus et alléger la pression sur les établissements de soins, notamment le Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir. Parallèlement, depuis le déclenchement de cette crise, le village de vacances COS ONEE situé dans le quartier Charaf a été mis à la disposition du corps médical par le Conseil des œuvres sociales de L’ONE-COS. Parmi les mesures prises également se trouve l’anticipation de la problématique de saturation des capacités de prise en charge des malades atteints de Covid-19.

Dans ce sens, un transfert du personnel et d’activités entre le Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir et l’hôpital préfectoral d’Inezgane a été effectué par les services de la santé. À la base de cette décision, il y a deux circulaires du ministère de tutelle, la première datant du 23 mars 2020 en lien avec la réorganisation de la prise en charge en milieu hospitalier des cas possibles de Covid-19 alors que la deuxième datée du 20 mars porte sur la régulation des transferts des cas de Coronavirus.

Cas confirmés : la Région Souss-Massa classée 9e
De plus, depuis le jeudi 16 avril, l’Hôpital régional Hassan II d’Agadir a été autorisé par le ministère de la Santé à faire les tests de dépistage du Covid-19. Le Laboratoire de microbiologie de l’hôpital régional utilise depuis mardi dernier la technique de référence pour le diagnostic du Covid-19 selon des protocoles recommandés par le ministère de la Santé et ceci en coordination avec le Centre hospitalier universitaire (CHU-Agadir). Le centre hospitalier se chargera de réaliser des tests au profit des cas-suspects de la Région Souss-Massa mais aussi les trois régions du sud du Royaume, notamment Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Ed Dahab. Actuellement, la Région Souss-Massa est classée neuvième en termes de cas confirmés d’infection par le Coronavirus avec 47 cas (bilan du lundi à 10h). Sur un total de 47 cas confirmés à l’échelon de la région, 22 cas ont été enregistrés dans la préfecture d’Agadir Ida Outanane et 18 dans la préfecture d’Inezgane Aït Melloul alors que le reste est enregistré dans la province de Tata (4 cas), Chtouka Aït Baha (2 cas) et un cas à Taroudant.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page