Éco-Business

Compact II : un taux d’engagement des fonds de 67,62%

L’agence Millenium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) a tenu la 10e session de son Conseil d’orientation stratégique (COS) sous la présidence de Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration. Cette rencontre a été l’occasion de revenir sur les «avancées substantielles» réalisées dans la mise en œuvre des différentes activités relevant du programme Compact II.

Le programme Compact II a réalisé des avancées considérables. C’est le constat principal qui ressort à l’issue de la 10e session du Conseil d’orientation stratégique de l’agence Millenium Challenge Account-Morocco, tenue récemment. Cette session a été présidée par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme, Mohamed Benchaâboun. Le président du COS, qui prenait également part à la réunion, a fait savoir que les travaux de réhabilitation du premier lot de 18 établissements de l’enseignement secondaire dans la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont été achevés, annonçant par la même occasion le démarrage de ceux du second lot de 15 établissements dans la même région. Les travaux de construction de six établissements de formation professionnelle bénéficiaires du soutien du fonds «Charaka» vont également démarrer de même que ceux au niveau de deux projets soutenus par le Fonds des zones industrielles durables (FONDIZ), entre autres. Pour sa part, Richard Gaynor, directeur résident de MCC au Maroc a souligné que le bilan des réalisations durant le trimestre écoulé est honorable. Il a, cependant, appelé à accélérer la mise en œuvre des différentes activités du programme Compact II et au développement des outils afin de faciliter la réplication et la mise à l’échelle par le gouvernement des modèles développés et testés dans le cadre de ce programme. Quant à Malika Laasri, directrice générale de l’agence MCA-Morocco, elle a présenté l’état d’avancement de la mise en œuvre du Compact II depuis la dernière session du COS. Elle a, ainsi, mis en avant les réalisations financières accomplies par l’agence, notamment le taux d’engagement des fonds s’élevant à 67,62%, soit près de 304,3 millions de dollars et presque le double du niveau enregistré en juin 2020.


Pour en venir, dans le détail, aux avancées relevées dans les différentes activités relevant de Compact II, l’activité «éducation secondaire» s’est distinguée par la livraison d’équipements TICE et robotique à 28 établissements scolaires relevant de la Région Marrakech-Safi et d’équipements didactiques à deux établissements pilotes dans la province de Marrakech. Cette activité a également connu le démarrage de la remise des équipements informatiques au profit des 56 établissements scolaires des régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi.

Pour ce qui est de l’activité «formation professionnelle», elle a connu la poursuite de l’appui aux différents volets de la réforme professionnelle, notamment en matière d’élaboration de la nomenclature des dépenses et du référentiel des coûts de la formation professionnelle et d’un référentiel d’évaluation externe des EFP. Quant à l’activité «emploi», elle a été marquée par la formation de 2.126 bénéficiaires du programme d’emploi par le financement basé sur les résultats et l’insertion de 545 d’entre eux. Cette activité, souligne la même source, a également connu le démarrage de l’accompagnement à la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour l’implémentation de programmes d’amélioration de l’employabilité des jeunes et des femmes. De son côté, l’activité «foncier industriel» a connu la présélection d’un partenaire privé pour la revitalisation et l’extension de la zone industrielle de Bouznika dans le cadre d’un Partenariat public-privé. Elle a aussi été marquée par la poursuite du programme de renforcement des capacités du personnel du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique en vue d’affiner sa maîtrise des différents aspects liés à la mobilisation du foncier au service de l’investissement industriel.

Concernant l’activité «foncier rural», elle a vu le déploiement de l’opération de melkisation de 66.000 ha de terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz, par la finalisation des enquêtes parcellaires et ménages sur 43.157 ha et le démarrage des lotissements sur 7.378 ha. En effet, les mesures d’accompagnement de l’opération de melkisation ont connu le démarrage du développement d’une application mobile et d’une plateforme de formation à distance dans le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle, mené en partenariat avec l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA). Elles ont aussi connu le lancement du programme de renforcement des capacités des agriculteurs en coopération avec l’Office national du conseil agricole (ONCA). Enfin, l’activité «gouvernance du foncier» a été marquée par la réalisation en cours d’une étude portant sur l’amélioration de l’accès des femmes au foncier et de leur participation à la gouvernance foncière, ainsi que sur la conception et la mise en place d’un centre d’inclusion des femmes au foncier, dont les activités consisteront, entres autres, à appuyer la création et la pérennisation d’une base de données sur les droits fonciers des femmes. À l’issue de cette réunion, le Conseil a approuvé une série de résolutions concernant essentiellement le rapport d’audit des fonds du Compact II pour la période du 5 mai 2015 au 30 septembre 2019, l’amendement au plan d’audit de l’agence MCA-Morocco et le programme de passation des marchés de l’agence, tel qu’il a été mis à jour. Le COS a également approuvé des conventions de partenariat conclues par l’agence dans le cadre de l’exécution du Compact II.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page