Éco-Business

Chemins de fer: Prêt de 1,10 MMDH de la BAD au Maroc

Ce financement servira notamment à doubler l’axe ferroviaire Settat-Marrakech./DR

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi à Abidjan, un prêt de 112,3 millions de dollars (1,10 MMDH) en faveur du Maroc pour renforcer les infrastructures ferroviaires sur l’axe Tanger-Casablanca-Marrakech.

Destinés à l’Office national des chemins de fer (ONCF), les fonds serviront à doubler la voie ferrée qui relie la ville de Settat à Marrakech, explique un communiqué de la BAD. Le doublement de ce tronçon de 142 km va générer des gains de temps et permettre l’accroissement du trafic de voyageurs et de fret entre Casablanca et Marrakech.


Le volume annuel de voyageurs pourrait ainsi passer de 4,5 millions actuellement à plus de 7,4 millions en 2020, année prévue pour l’achèvement des travaux, ajoute le communiqué de la BAD.

Le projet approuvé par la BAD prolonge la coopération engagée dès 1993 entre la BAD et l’ONCF, destinée à faire du Maroc un pays en pointe dans le transport ferroviaire, affirme le communiqué, rappelant qu’en 2010, un prêt de 396 millions de dollars avait était accordé par la BAD pour moderniser d’autres tronçons de l’axe Tanger-Casablanca-Marrakech, un projet actuellement en cours d’achèvement.

Ces investissements successifs répondent à l’augmentation rapide de la demande de transport au cours des dernières années. Entre Casablanca et Marrakech, le volume de voyageurs avait notamment grimpé de près de 20% entre 2010 et 2014.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page