Éco-Business

Change : les réserves en progression annuelle

D’une manière globale, les marchés financiers se sont favorablement comportés lors de la semaine écoulée, en particulier le compartiment du marché des changes. Détails 

C’est une semaine plutôt normale qui s’est écoulée sur les marchés financiers marocains. Ainsi, au niveau des changes, si le dirham s’est apprécié de 0,21% vis-à-vis de l’euro, il s’est, en revanche, déprécié de 0,67% face au dollar américain.


Selon Bank Al-Maghrib (BAM), aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes au cours de cette période. Dans ce sillage, les avoirs officiels de réserve sont restés quasiment inchangés, d’une semaine à l’autre, à 321,7 milliards de dirhams (MMDH), ressortant en hausse de 9,9% en glissement annuel. À ce niveau, ils permettent de maintenir la couverture des importations de biens et services à un niveau supérieur à 7 mois. Pour ce qui est du compartiment monétaire, il s’est maintenu à l’équilibre au cours de la semaine dernière, en grande partie grâce au niveau d’intervention de la Banque centrale et au rythme soutenu des placements du Trésor. L’institution d’émission continue de satisfaire 100% de la demande des banques puisque les injections hebdomadaires, à travers les avances à 7 jours, ont augmenté à 36,7 MMDH contre 32,9 MMDH une semaine auparavant. En y ajoutant des injections de 25,1 MMDH sous forme d’opérations de pension livrée et de 24,6 MMDH dans le cadre des programmes de soutien au financement de la TPME, l’encours global des interventions de l’institut d’émission culmine à 86,4 MMDH.

Sans oublier l’encours moyen des injections à blanc et avec prise en pension du Trésor qui a légèrement augmenté, compte tenu d’une situation confortable des finances publiques de l’État. Il s’est ainsi établi à 8,4 MMDH contre 7,8 MMDH une semaine auparavant. Par conséquent, les taux interbancaires évoluent en ligne avec le taux directeur, soit 1,5%. Sur le marché boursier, les indices ont terminé la semaine en hausse. Le Masi a, pour rappel, enregistré une légère progression de 0,4%, portant sa performance, depuis le début de l’année, à 18,2%. Cette évolution reflète les appréciations des indices sectoriels de «l’électricité» de 2,8%, du «pétrole et gaz» de 1,1% et des «banques» de 1%. A contrario, les indices des secteurs des mines et des «bâtiments et matériaux de construction» se sont, respectivement, dépréciés de 0,9% et 0,2%. La volumétrie s’est, quant à elle, effondrée, avec un volume global des échanges qui s’est chiffré à seulement 328,1 MDH après les 707,8 MDH drainés une semaine auparavant. Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s’est établi à 82 MDH contre 133,9 MDH la semaine dernière.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page