Éco-Business

Centrale Danone solidaire avec les épiciers

Avec le confinement et le désir de minimiser le risque de contagion, le plus sage est de limiter les déplacements au maximum. Aussi, beaucoup de Marocains ont opté pour la livraison à domicile. Un concept auquel Central Danone a adhéré. L’entreprise vient de réaliser un sondage auprès de 500 personnes pour avoir leur avis sur ce mode de shopping et d’approvisionnement.

«Cette étude récente réalisée par un cabinet spécialisé pour le compte de Centrale Danone, avec une représentation nationale montre que la fréquence d’achat auprès des épiceries a baissé de moitié, très probablement à cause de la crainte de la pandémie», note-t-on auprès de centrale Danone.


Il ressort de cette étude que 73% de l’échantillon interrogé déclarent avoir l’intention d’utiliser le service de livraison à domicile. Parmi ces derniers, 72% déclarent que si ce service existait, ils remplaceraient totalement (47%) ou partiellement (25%) leur façon habituelle de s’approvisionner.

«Le confinement a fait chuter le trafic dans les épiceries, affectant leurs revenus alors qu’elles sont en première ligne dans l’alimentation des Marocains en raison de leur capillarité historique dans le pays. La livraison à domicile est pour l’instant captée par les enseignes modernes de distribution à travers Internet et les applications mobiles. Les épiceries ne bénéficient pas de cette nouvelle ouverture du marché», note l’étude.

«À cela s’ajoute la difficulté pour beaucoup de consommateurs d’utiliser ces nouveaux services existants de livraison à domicile à cause, entre autres, de l’indisponibilité de la connexion Internet ou de la difficulté de les utiliser, contrairement à l’épicier du quartier que l’on peut solliciter sur un simple coup de fil», explique Centrale Danone.

En réponse à cette problématique, l’entreprise vient de lancer une nouvelle solution. Baptisée «Ana Jay», cette dernière permet à l’épicier de protéger son revenu et à la population de faire ses courses tout en restant en sécurité chez elle», annonce Centrale Danone. Il s’agit de développer une offre de livraison à domicile de proximité adaptée au confinement.

Aussi, l’entreprise agroalimentaire dispensera des formations aux épiciers qui porteront notamment sur les gestes barrières en les dotant d’un kit de protection comprenant casques visières, gels hydroalcooliques et flacons spray désinfectants. L’épicier recevra aussi un matériel de publicité à personnaliser (posters, flyers, carnets de commande) afin de faire connaître le service auprès des habitants du quartier. Centrale Danone fournira également des outils de livraison (sacs de course, chariots à roulette, sacs banane) ainsi que des petits cadeaux destinés à sa clientèle (jeux et dessins pour enfants).

«Ce kit est remis gracieusement et sans contrepartie par Centrale Danone. Il a pour but d’aider l’épicier à démarrer le service de livraison à domicile de manière structurée, professionnelle et respectant toutes les consignes d’hygiène», précise le management de Centrale Danone.

Selon ce dernier, l‘entreprise compte généraliser le service de livraison à domicile de proximité Ana Jay à l’ensemble des épiceries desservies par Centrale Danone. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page