Éco-Business

Caravane OCP Céréales 2016 : Sidi Bennour pour commencer…

Le coup d’envoi de la Caravane OCP Céréales et légumineuses 2016 sera donné aujourd’hui, à Sidi Bennour. Depuis 2012, plus de 23.000 agriculteurs ont pu bénéficier des services de cette initiative qui s’étalera sur deux mois et concernera sept régions céréalières et de légumineuses.


C’est aujourd’hui, mardi 25 octobre, que le coup d’envoi de la caravane OCP Céréales sera donné. Un lancement qui coïncide avec le démarrage de la saison agricole 2016/2017, et qui sera acté ce jour dans la ville de Sidi Bennour. L’édition 2016 s’inscrit dans le prolongement des premières caravanes lancées dès 2012 et qui ont permis, en quatre ans, de toucher plus de 23.000 agriculteurs, selon les données relatives à cette initiative visant à renforcer les objectifs du Plan Maroc vert (PMV), à travers un usage efficace des sols. Les objectifs pour cette année restent essentiellement liés à la sensibilisation des petits agriculteurs sur la plus-value des semences certifiées et leur impact sur les récoltes.

La déclinaison régionale à l’ordre du jour
Le développement du monde rural reste largement tributaire de la régionalisation, qui offre une première solution pour la problématique de l’impact du PMV sur l’amélioration du niveau des ruraux au sein des régions ciblées par la Caravane 2016. La carte des fertilités reste elle aussi cruciale pour cibler les interventions programmées durant cette campagne agricole, notamment pour mieux lutter contre la faiblesse des rendements de certaines zones. Lors du lancement de la saison agricole, le 12 octobre dernier, le département de tutelle avait fait part de son choix de miser, cette année, sur un renforcement des mesures destinées à soutenir les petits agriculteurs, et qui devra associer cette année les principaux distributeurs d’engrais OCP. Le souci de la sensibilisation reste pour sa part présent à travers les divers ateliers programmés aujourd’hui, renvoyant à l’ensemble des solutions proposées en vue d’un meilleur rendement.

Selon le données du département de l’Agriculture, des panels de discussion et des ateliers pédagogiques thématiques seront également tenus durant les deux mois, dont le but est la promotion des bonnes pratiques agricoles. Un laboratoire mobile équipé est en principe présent à chaque édition pour sensibiliser les petits agriculteurs sur l’importance des analyses du sol, de l’eau et des feuilles et les encourager à l’adoption des bonnes pratiques en vue de l’amélioration de leurs revenus. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page