Éco-Business

Cannabis médical : l’USMBA de Fès s’allie avec les laboratoires Laprophan

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA) vient de signer une convention de partenariat avec les laboratoires Laprophan pour promouvoir la recherche biomédicale, notamment la valorisation médicale du cannabis.

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA) de Fès franchit le pas de la valorisation médicale du cannabis thérapeutique. Lors d’une rencontre organisée jeudi dernier à Fès, l’université a signé une convention avec les laboratoires Laprophan. Cette alliance porte sur plusieurs thématiques, partant de la valorisation médicale et paramédicale des plantes médicinales et aromatiques, les études de toxicologie clinique et les études pré-cliniques et cliniques dans plusieurs registres thérapeutiques, notamment ceux liés à la valorisation médicale du cannabis thérapeutique.


Pour cette alliance de recherche, Laprophan et l’USMBA se sont concertés et mis d’accord pour échanger leurs expertises et savoir-faire en la matière. Lors de cette rencontre, Radouane Mrabet, président de l’USMBA, a affiché sa grande satisfaction de ce partenariat noué avec une entreprise nationale reconnue pour son engagement en faveur de la recherche biomédicale au Maroc. Il signale, par ailleurs que «l’Université a cumulé une longue expérience dans la recherche médicale et pharmacologique, notamment dans la valorisation des plantes médicinales et aromatiques, dont le cannabis médical, ainsi que dans les essais cliniques dans le cadre de traitement des épilepsies réfractaires à base de cannabis médical». Il a rappelé que l’USMBA est une université réputée pour sa formation et les travaux de recherche et de valorisation à travers ses 13 établissements universitaires, composés de 58 laboratoires de recherche, 1.700 enseignants chercheurs et plus de 4.000 doctorants.

L’USMBA a assuré son rayonnement par la mise en place de 104 conventions nationales et 140 autres à l’échelle internationale.

De son côté Farid Bennis, président directeur général de Laprophan et titulaire de plusieurs brevets d’invention, a précisé que « la signature de cette convention est, d’abord, une reconnaissance de l’engagement de l’USMBA dans le développement de la recherche scientifique et de l’innovation, mais surtout, une contribution à l’essor d’une vraie recherche biomédicale marocaine capable de valoriser le potentiel thérapeutique des plantes aromatiques et médicinales et en particulier les usages thérapeutiques des dérivés du cannabis». Notant que les laboratoires Laprophan, pionniers de l’industrie pharmaceutique au Maroc, ont une longue tradition de recherche et développement et plusieurs synergies antérieures avec des universités marocaines et européennes dans plusieurs domaines (galénique, physico-chimie, pharmaco-toxicologie, microbiologie, recherche clinique, chimie moléculaire). Cette tradition a fait émerger plusieurs brevets d’invention et d’innovation commercialisés aujourd’hui au Maroc et à l’étranger.

Laprophan est une entreprise pharmaceutique nationale qui opère dans le secteur du médicament depuis 1949. Ses laboratoires de Laprophan détiennent cinq brevets nationaux et internationaux de médicaments innovants issus de sa propre recherche. Laprophan est considéré comme un acteur incontournable dans la santé au Maroc avec un large portefeuille de plus de 400 médicaments couvrant plusieurs aires thérapeutiques.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page