Éco-Business

Bourse : Aradei Capital fera tinter la cloche le 14 décembre

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La foncière opte pour une augmentation de capital et une cession d’actions pour son IPO. Les détails de l’opération…

La cloche de la Bourse de Casablanca va enfin retentir pour annoncer l’arrivée d’un nouveau pensionnaire. L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient d’accorder son feu vert pour l’introduction en Bourse (IPO) de la société Aradei Capital. Une opération qui a focalisé l’attention du marché récemment, le papier frais étant attendu sur la cote depuis les dernières IPO concrétisées en 2018 (Immorente Invest et Mutandis). La présente introduction devrait ainsi se concrétiser par la première cotation de la foncière le 14 décembre prochain. L’opération, dont le montant global s’établit à 600 MDH, sera réalisée à travers une augmentation de capital de 500 MDH et une cession d’actions. Le nombre de nouvelles actions à émettre devrait atteindre 1.250.000 actions, alors que le nombre maximal d’actions à céder serait de 250.000. Le prix de souscription a été, quant à lui, fixé à 400 DH par action.


Pour Aradei, cette initiative a pour but la levée immédiate de fonds en vue d’assurer une certaine liquidité à ses investisseurs et permettre une appréciation de son portefeuille à la valeur de marché. «Une introduction en Bourse permettra à Aradei Capital d’obtenir du financement et du capital à long terme pour soutenir la croissance via l’investissement dans le développement et le réaménagement du parc immobilier existant, ainsi que l’acquisition de nouveaux biens», expliquait la foncière dans sa note d’information. L’accès au marché des capitaux conférera ainsi à la société la capacité de sécuriser un financement permanent renforcé par le cadre fiscal avantageux. La cotation en Bourse permettra également d’attirer les organismes réticents à l’investissement dans les titres non cotés ou disposant d’une enveloppe limitée dédiée à l’investissement dans les titres peu liquides.

Par ailleurs, la cotation en Bourse d’Aradei Capital assurera une liquidité certaine de ses titres permettant aux investisseurs (institutionnels et petits porteurs) d’acquérir et de céder leurs actions à leur gré. Cette liquidité est généralement limitée pour les investisseurs individuels qui souhaitent investir directement dans des actifs immobiliers à rendement locatif. Sans oublier que le montant levé lors de l’IPO permettra une meilleure optimisation des coûts de financement de la foncière. À noter qu’Aradei Capital compte procéder au remboursement anticipé d’un emprunt bancaire de l’ordre de 100 MDH, quelques jours après la réalisation de l’introduction en Bourse. Enfin, l’augmentation de capital servira au financement du plan de développement du groupe. Cela lui permettra de réaliser ses objectifs de diversification, d’augmentation de surface GLA et de distribution à ses actionnaires.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page